Forum JdR contemporain de magie, deux mondes, deux facettes du RP!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trop c'est trop ( PV Zelgius )

Aller en bas 
AuteurMessage
Théo Tis'ril

avatar

Messages : 53
Origine : Londres
Amour : heum...
Age : 19

MessageSujet: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Jeu 10 Juin - 11:57

Le mystique qui entraînait Théo avait des inquiétudes au sujet du jeune mystique. Plus il le soignait, plus il sentait qu'il s'épuisait littéralement. Il faisait d'énormes progrès, certes, mais à quel prix ? Le jeune homme était épuisé, sa psynergie s'affaiblissait, il l'utilisait trop. Il manipulait trop souvent son pouvoir, les dommages risquaient d'être irréversibles. Il avait mit longtemps, 2 semaines, avant de se décider, mais là, il ne pouvait plus tenir. Il devait aller voir le directeur, et lui dire ce qu'il se passait. Voilà pourquoi il se retrouvait devant le bureau de Zelgius, et qu'il frappa à la porte.

Une fois qu'il ait reçu l'autorisation d'entrer, il s'exécuta et fit face à son directeur.

- Monsieur, je viens vous voir pour un problème avec un nouveau... le jeune mystique Théo Tis'ril. Il... s'entraîne beaucoup trop. Cela fait au moins 4 semaines qu'il s'entraîne sans relâche, depuis que mademoiselle Sonya est partie en mission. Elle est pourtant revenue, mais il continue, sans arrêt. Je le soigne, et je remarque une baisse de sa santé conséquente... malgré mes remarques, et celles des professeurs, il ne s'arrête pas. Je ne sais plus quoi faire... Il doit encore être au terrain d'entraînement annexe, en train de s'entraîner, sans gêner les autres...

Le soigneur semblait vraiment désemparé, ne sachant plus quoi faire pour la santé du jeune mystique.

***

Pendant ce temps là, Théo était comme d'habitude, au terrain d'entraînement. Il se concentra, caressa bien des doigts l'essence de l'air qui jouait avec ses mains. Il entrait bien en communication avec elle, la sentait de plus en plus. C'était plus facile, pour lui, à présent, il maîtrisait bien mieux son élément, et avec aisance. Il arrêta le contact, puis tenta un nouvel essai : il créa la bille le plus rapidement qu'il put, puis la fit disparaître, et recommença, mais cette fois en lui donnant une impulsion dès le départ. Il y arriva, et la fit de nouveau disparaître.

Ignorant la sonnette d'alarme de son propre corps, il refit la même chose, bille avec impulsion, mais cette fois tenta de lui donner une trajectoire. Quand il y parvint du premier coup, un sourire immense orna son visage. Il voyait enfin ses progrès. Certes minime, par rapport à ce qu'il veut, mais il les voyait. Il fit disparaître la bille, arrivée à une certaine distance de lui après lui avoir fait faire des tourbillons et zigzags, puis regarda autour de lui. Quel exercice plus dur encore pouvait-il faire ? Le temps de réfléchir, son corps tentait de reprendre un peu d'énergie, mais c'était difficile.

*Pourquoi je récupère moins vite ? On est que le début d'après midi pourtant... d'habitude, je tiens jusqu'à la fin. Bah... je ne dois pas me relâcher !*

Théo inspira profondément, puis se concentra de nouveau. Il fit apparaître la bille, petite composée d'essence d'air, puis tenta de la grossir, petit à petit. Il y parvenait, mais il sentait son énergie vaciller, avant de revenir, puis vaciller de nouveau. Que lui arrivait-il ? Pourtant, la bille enflait doucement, arrivant à peu près à 10 cm de diamètre. Cependant, elle s'arrêta à peu près là, grossissant pour diminuer juste après. Elle continuait légèrement de grossir, mais si peu que le résultat était à peine visible. Il était tellement concentré qu'il ne sentit pas quelqu'un arriver derrière lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée Zelgius
Fondateur de TB
avatar

Messages : 265
Origine : Paris
Amour : Zéro, plutôt amitié :-)
Age : Euh... 30 ?

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Jeu 10 Juin - 21:56

Zelgius s'accordait sa petite pause, une pause qu'il prenait rarement. En réalité, les pièces qu'il avait envahi étaient pleines de petits objets virevoltants, racontant des récits vécus par Zelgius, venant d'époques et de lieux variés... En gros, une masse impossible à récupérer sans prendre au moins 30 ans de vacances... D'où plusieurs fois la création de rumeurs selon lesquelles le directeur de TB serait un tyran qui délèguerait tout le travail à ses subordonnés. Ces rumeurs ne tinrent jamais longtemps. En effet, il était évident que le directeur travaillait. Un nombre infime de personnes avait vu cette scène autrefois... Zelgius s'affairait à la création d'une nouvelle maquette, très élaborée, y incorporant à chaque transformation de l'objet une partie du rituel qui permettrait à l'objet de se mouvoir. Mordant sa langue et utilisant sa psynergie avec précision il parvenait petit à petit à donner vie au futur voyageur de bureau. S'il y avait bien quelque chose qui lui manquait sur Terre c'était bien ces petites créations.
Soudain, le bruit d'un poing fermé frappant la porte le fit sursauter, et il brisa son oeuvre... La face de Zelgius complètement déconfite devant l'horreur de voir ce débris... finit donc rapidement par se ravaler! Et il dissimula l'affaire dans un tiroir de son bureau, avant d'autoriser au visiteur à entrer, avalant toute sa frustration et sa tristesse dans un sourire neutre qu'il portait habituellement.

" Monsieur, je viens vous voir pour un problème avec un nouveau...
*Encore un paniqué...*
- le jeune mystique Théo Tis'ril. Il... s'entraîne beaucoup trop. Cela fait au moins 4 semaines qu'il s'entraîne sans relâche, depuis que mademoiselle Sonya est partie en mission. Elle est pourtant revenue, mais il continue, sans arrêt. Je le soigne, et je remarque une baisse de sa santé conséquente... malgré mes remarques, et celles des professeurs, il ne s'arrête pas. Je ne sais plus quoi faire... Il doit encore être au terrain d'entraînement annexe, en train de s'entraîner, sans gêner les autres..."

Zelgius se leva d'un bond, paniqué !
"Quelle folie !"
Aussitôt, Zelgius se précipita sur le terrain, congédiant par la même le visiteur. Il s'approchait de l'arche qui donnait sur la cour et observa Théo. L'épuisement se lisait dans tous ses mouvements et son visage, et pourtant sa force ne faisait que croître. Habituellement l'épuisement empêchait le progrès mais le potentiel que sentit Zelgius à l'intérieur de Théo à cet instant le secoua. Après l'avoir ainsi analysé pendant 5 bonnes minutes, il se ressaisit, et se dirigea vers lui d'un pas tranquille. Sur un instant où Théo resta immobile, se préparant à son prochain sort, Zelgius posa sa main sur l'épaule de Théo.
"Il suffit." fit-il calmement en se penchant vers lui.Naturellement les deux mystiques finirent par se retrouver l'un en face de l'autre, et Zelgius recommença à parler après la réaction de son disciple.

"Le repos fait partie intégrante d'un entrainement, Théo. A quoi cela va-t-il te servir de devenir fort si tu n'es pas en état d'exploiter pleinement ta puissance?"
Visiblement, sa phrase n'avait pas autant d'impact sur cette puce... Zelgius sentit ses veines gonfler sur les tempes et soupira.
"Si tu veux savoir, j'étais en train de me détendre, avant qu'un excité ne vienne m'alarmer de la bêtise que tu commettais." avoua-t-il à demi-ton, un peu gêné et triste au souvenir de sa maquette gâchée. Il reporta ensuite son attention sur le beau jeune homme, et sourit.
"J'aime ce regard que tu as là..."

Zelgius ferma les yeux un instant. En les rouvrant, il venait de prendre une décision qui allait modifier le cours de la vie des deux mystiques. Il murmura deux mots et fit danser son pouce dans la paume de sa main droite discrètement, puis la tendit à Théo.
"A partir d'aujourd'hui, je te prends sous mon aile."

_________________
Je suis un gentil Admin voyons, n'ai pas peur Invité... Il n'y a pas de raison... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.forumactif.com
Théo Tis'ril

avatar

Messages : 53
Origine : Londres
Amour : heum...
Age : 19

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Jeu 10 Juin - 23:21

Quand il sentit une main se poser sur son épaule, Théo sursauta et il fit disparaître sa bille, qui tentait toujours de grossir de volume sous son influence. Il se tourna vers la personne, en entendant un « Il suffit » Relativement autoritaire. Quand le jeune homme se retrouva face à Zelgius, son regard s’écarquilla légèrement. Le directeur de la guilde, le fameux Asmodée Zelgius. Pourquoi l’arrêtait-il ?

- Bonjour… Pourquoi vous m’arrêtez ?

Théo écouta attentivement les paroles du directeur… et se renfrogna un peu. Le repos… s’il commençait à se reposer, il n’allait jamais réussir à devenir puissant. Il ne tarda pas, d’ailleurs, à le lui faire remarquer :

- J’ai pour but à atteindre de devenir de plus en plus puissant, sauf votre respect… je ne pense pas que prendre du repos m’aidera de quelconque façon. Vous avez peut-être raison sur un point, mais si je prends du repos maintenant, je ne serais pas apte à vous être utile avant un bon nombre de mois, même d’années…

Le directeur semblait agacé de sa réponse. Oui, Théo savait qu’il abusait, mais il n’allait pas l’admettre… il était plein de volonté, et il voulait devenir plus puissant, pour aider la guilde. Son regard, plein de volonté et d’obstination resta le même, même après que Zelgius lui dit qu’un excité était venu le voir…

- La bêtise ? L’entraînement n’est pas une bêtise… non ?

Il planta son regard dans celui du directeur, et ne baissa pas les yeux, malgré son épuisement, le charisme que l’homme dégageait, et son intimidation. Il ne voulait pas se montrer faible, il voulait qu’on puisse voir qu’il était digne de confiance, et digne de mission. Le directeur le complimenta d’ailleurs sur son regard, et Théo sourit.

Il vit le directeur fermer brièvement les yeux, et quand il les rouvrit, il ne se doutait pas que sa vie allait entièrement changer, à partir de maintenant. Il lui tendit la main, et lui dit cette phrase quasi solennelle : "A partir d'aujourd'hui, je te prends sous mon aile.". Pourquoi ? Pourquoi ce revirement de situation ? Sonya le protégeait et lui enseignait déjà des choses, mais au fond… s’il obtenait l’enseignement et la protection du directeur lui-même, peut-être que la vampire sera plus calme, et moins stressée par sa sécurité…

C’est pout cela que Théo sourit et serra la main de Zelgius.

- Je suis honoré de l’apprendre, et j’accepte avec plaisir… Monsieur Zel… euh… Asmodée…

Oups ? Peut-être devait-il éviter de dire qu’il savait son prénom… même si pour le moment, c’était un peu trop tard. Ne pas cafter Sonya était une priorité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée Zelgius
Fondateur de TB
avatar

Messages : 265
Origine : Paris
Amour : Zéro, plutôt amitié :-)
Age : Euh... 30 ?

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Ven 11 Juin - 20:53

*Ce garçon est censé même épuisé. Sa volonté et son endurance ont l'air d'être ses points forts.Mais qu'en est-il vraiment?*
Les sourcils de Zelgius se joignirent, et il attrapa le poignet gauche de Théo avec sa main gauche et tâta avec l'autre les muscles de son disciple. Puis il s'attaqua méthodiquement à l'autre bras, avant de serrer les dents.
"C'est ta bonne constitution qui t'a permis de t'entrainer aussi durement ces dernières semaines visiblement. Tu as de la chance d'avoir un corps robuste."
Enfin, il lui fit signe de le suivre, et lui demanda ce qu'il avait fait comme entrainement jusque là, s'il n'avait fait que s'occuper de sa magie de l'air ou s'il avait également fait des exercices physiques, comme le jogging ou la musculation. Zelgius en savait assez sur les différents entrainements pour prendre soin de la santé de ses élèves tout en leur amenant à effectuer des progrès spectaculaires, incroyables.
Arrivés dans la chambre de Théo, Zelgius le fit s'allonger sur le ventre. Il s'assit ensuite près de lui tandis qu'il parlait encore de son entrainement. Cet acharné de travail allait bientôt sentir les douleurs de son excès d'entrainement. Il massa le dos de Théo en entrainant des mouvements d'énergie dans son corps. Ses muscles crispés finirent par se détendre lorsqu'il utilisa sa poigne pour calmer son corps. Au bout de plusieurs minutes de ce travail fatigant pour ses mains il se déplaça sur le siège, et regarda le soudain accès de fatigue assommer Théo.
*Il va dormir pendant au moins trois jours maintenant. C'est parfait, j'ai le temps d'effectuer quelques préparatifs de cette manière.*
Faisant en sorte qu'on l'avertisse lorsque Théo se réveillerait, il put finalement revenir deux jours plus tard alors que Théo venait à peine de sortir de sa douche.
"Bonjour Théo. Comment te sens-tu ?"
Il l'accueillit en réalité avec un petit déjeuner copieux et complet, posé sur un bureau dans la chambre du disciple et Zelgius attendait assis sur une chaise qu'il le rejoigne.
"On dirait que tu as bien compris que ton corps n'est pas à prendre à la légère. Cela fait partie de ton entrainement également... Bien, explique moi... Pourquoi tu t'entraines aussi dur ? Quel est ton but ?"

_________________
Je suis un gentil Admin voyons, n'ai pas peur Invité... Il n'y a pas de raison... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.forumactif.com
Théo Tis'ril

avatar

Messages : 53
Origine : Londres
Amour : heum...
Age : 19

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Dim 13 Juin - 14:06

Théo fut tellement surpris que Zelgius lui prenne le bras et tâte ses muscles qu’il le laissa faire, sans opposer aucune résistance. On ne lui avait jamais fait ça, et il avait de quoi être surpris ! Mais la raison de cela lui vint après, par la bouche même de Zelgius. Corps robuste ? Normal, avec tout le sport qu’il faisait, sur terre…

- Mais…

Il n’eut pas le temps d’en dire d’avantage que Zelgius lui fit signe de le suivre. Cela vexa Théo. Il avait tellement l’habitude qu’on l’écoute, attentivement, qu’il pensait que c’était normal. Pourquoi ce directeur ne l’écoutait pas ? Mais son accès de bouderie ne dura pas, et il suivit le directeur en l’écoutant le questionner. Là, quand il eut la parole, il lui dit tout ce qu’il avait fait : exercice physique, lié avec sa psynergie de l’air, entraînement sur sa magie, et quand elle ne voulait pas répondre, des footing, et autre genre de chose, agrémenté de recherche à la bibliothèque, sur divers sujet.

Théo remarqua qu’ils étaient parvenus à sa chambre, alors qu’il continuait de dire ce qu’il avait fait de ses journées, depuis un bon mois maintenant. Il en avait fait tant que ça ? Il laissa Zelgius l’allongé, et s’asseoir à côté de lui, alors qu’il racontait sa dernière semaine.

- Et je pense m’entraîner à… une… autre…

La voix de Théo se tarit, alors que Zelgius commençait ses massages bienfaisants. Théo adorait ça… s’il en était capable, il ronronnerait !! Il sentait ses muscles se détendre, un à un, alors que des courants d’énergie balayaient son corps, doucement, tout le long. Théo sentait progressivement la fatigue se faire lourde, pesante, il ne remarqua même pas que Zelgius avait arrêté ses massages qu’il tomba dans un profond sommeil…

Ses rêves furent peuplés de nombreuses choses, déjà son frère étant à Tsirojas Balzen… lui partant en mission avec Zelgius, fier… puis devant combattre avec son frère pour des raisons qu’il ignorait… Il se voyait proche de Zelgius, puis loin, il voyait Sonya mourir, alors qu’il était incapable de la défendre, il voyait une masse sombre, foncer sur lui, et Zelgius se mettre entre les deux… et se réveilla en sursaut

- NON !!

Le mystique mit un moment à se reprendre, le souffle court. Il devait se dire que ce n’était qu’un rêve… un simple et unique rêve… Il entendit plus qu’il ne vit la porte de sa chambre se fermer et il ne s’inquiéta même pas de qui aurait bien pu le voir ainsi, dans cet état de trouble. Mais combien de temps avait-il dormi ? Une nuit ? Plus ? Toute la fatigue semblait s’être évanouie de son corps… il se leva et regarda le calendrier. Deux jours ?! Impossible… il avait manqué tant de temps d’entraînement ? Il donna un coup au mur… et se fit mal.

- Aie !

Il regarda son poings très rouge et soupira. Bon, tout d’abord une bonne douche… Il y alla et se détendit sous l’eau chaude. Il tentait d’oublier ces images trop présentes, dans son esprit. Sonya morte… Zelgius qui se sacrifiait… mais face à quoi ? Théo termina rapidement sa douche, se sécha un maximum et remarqua qu’il avait oublié ses vêtements… et que son ventre criait famine. Il passa donc rapidement une serviette autour de ses hanches et sortit de la salle de bain…

… avant de se retrouver face à Zelgius. Ses joues prirent une couleur rouge soutenue, mais il se reprit en l’entendant lui demander comment il se sentait.

- Bien… mais déçu… j’aurais dû me réveiller avant, j’ai loupé tant de temps d’entraînement… mais je ne sens plus du tout de poids sur mes épaules. C’est maintenant que je remarque que j’étais épuisé…

Il s’assit à côté de Zelgius et se mit à manger. Fichtre ses habitudes d’aristocrate, il avait véritablement trop faim. Mais il s’arrêta quand Zelgius lui posa la question. Ses yeux se voilèrent, alors qu’il revoyait les images de lui mort, et Sonya aussi…

- Je veux vous aider. Je veux être capable de vous soulager d’un poids sur vos épaules, de ne pas être moi-même un poids à protéger. Je veux pouvoir être puissant, et venir avec vous en mission. Pour vous aider, aider Sonya et…

Il s’arrêta, avant de dire « et ne pas vous voir mort, tous ». Il serait présomptueux de dire ça. Il était encore si faible. Il baissa la tête et continua à manger, silencieusement, n’osant pas croiser le regard de Zelgius. Il se sentait si inutile que là, il n’avait envie que d’une chose, disparaître. Un petit vent, tiré de l’essence de l’air elle-même, vint jouer avec ses cheveux, comme pour le réconforter. Il avait tellement utilisé l’air, joué et s’être entraîner avec lui, qu’il avait un lien puissant avec sa psynergie. Mais cela lui semblait si peu. Il soupira longuement, ne mangeant même plus. Il avait l’appétit coupé, avec toutes ses réflexions…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée Zelgius
Fondateur de TB
avatar

Messages : 265
Origine : Paris
Amour : Zéro, plutôt amitié :-)
Age : Euh... 30 ?

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Lun 14 Juin - 1:41

Zelgius se retint d'empêcher Théo de dire un mot de plus lorsqu'il sortit un regret idiot de n'avoir rien fait pendant deux jours. Le directeur décida de reporter le sermon à plus tard. Finalement, il eut le droit au petit discours naïf de Théo, le genre de discours qu'il entendait une fois de temps à autres dans la bouche de jeunes qui mourraient avant d'avoir pu accomplir quoique ce soit. Pourtant Zelgius avait une certaine confiance vis à vis du futur de ce garçon. C'est pour ça qu'il avait agité son pouce avant de lui serrer la main. Il s'était fait la promesse de s'occuper de lui jusqu'à ce que son potentiel soit totalement découvert. Zelgius afficha donc un sourire pour accompagner sa réponse.
"Fais-moi confiance."
Le petit air qu'affichait Théo touchait Zelgius, mais sa phrase posée avait au moins attiré le regard de son disciple. Ce disciple qui semblait déjà capable de converser avec l'air, et il serait bientôt capable de tous les miracles pensa Zelgius, il l'imaginait très bien dans le futur. Son lien avec l'essence de l'air lui rappela l'espace de quelques secondes un genre d'exploit atteint par une poignée de mystiques seulement... Il avait vu autrefois des hommes capables de soutirer des informations de l'essence de l'air, est-ce que Théo serait-il aussi l'un de ceux-là ?

"Mange encore un peu, il va te falloir des forces pour suivre mon entrainement, mais sache le, le repos en fait partie. Considère cela comme un entrainement du corps et de l'esprit. Si tu n'es pas capable de te calmer tu manqueras probablement de sang froid quand la situation l'exigera. De plus, ne pas reposer ton corps peut réduire ton espérance de vie lorsqu'on sollicitera de sa part de tenir le coup contre un dragon par exemple."
*Surtout que c'est bien le problème du moment... Fichu reptile.*

Théo habillé, Zelgius l'emmena se préparer sur le terrain d'exercices, grâce à des mouvements simples et pourtant si efficaces qu'il lui enseigna. Ils avaient quelque allure d'art martial chinois, et Zelgius était heureux de s'exercer à nouveau. Il n'avait rien fait depuis sa mission avec Aska dans le désert, et depuis tout un tas de doutes l'avait assailli sur la nature de la psynergie ainsi que sur l'état de son propre corps. Mais tout ceci attendrait, le charismatique directeur avait pour le moment comme devoir d'entrainer Théo.
"Bien, maintenant que tu es prêt, je vais te demander de tout donner pour me vaincre. Cela va me permettre d'évaluer ton niveau."
Aussitôt, une aura bleue se dégagea légèrement de l'imposant homme. La tension imposée par le regard et la présence du maitre sur l'élève fit frémir la nature autour d'eux.
* Bien, je n'utiliserai pas d'autre psynergie que celle qui m'empêchera de perdre ma tête à cause du tranchant de sa psynergie du vent...Bien, Théo ne connait pas encore le style d'ennemis qu'il va combattre, donc commençons par les imiter...*
Zelgius avança d'un pas rapide et sur de Théo, prêt à l'attaquer.

_________________
Je suis un gentil Admin voyons, n'ai pas peur Invité... Il n'y a pas de raison... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.forumactif.com
Théo Tis'ril

avatar

Messages : 53
Origine : Londres
Amour : heum...
Age : 19

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Lun 14 Juin - 16:15

Quand le directeur lui demanda de lui faire confiance, Théo releva la tête et lui fit un petit sourire. L'air joua encore un peu avec ses cheveux puis s'évanoui. Théo se sentait un peu triste, de la "perte" de son allié temporaire, mais il se reprit bien vite. L'air reviendra vite à lui, s'il lui demande. Il l'entendait presque lui murmurer à l'oreille, qu'il ne le laisserait pas, et qu'il serait là pour lui. Mais Théo se disait qu'il imaginait peut-être ce genre de chose, c'était impossible que l'essence de l'air, si puissante, si attrayante, lui parle, alors qu'elle lui autorisait si peu de chose, et qu'il était si faible. Mais peut-être que plus tard... ? Qui sait.

Théo acquiesça quand Zelgius lui demanda de manger, et l'écouta, tout en engloutissant ses tartines et autre choses délicieuses que le matin permettait de manger.Il l'écouta très attentivement. Donc, le repos aidait à progresser ? Il rangea cette information capitale dans un coin de sa tête. Bien... dorénavant, il se reposerait un peu plus. Sonya et Zelgius étaient à deux à lui ordonner de prendre du repos. Cela devait être important.

Quand Zelgius lui parla de dragon, Théo s'étouffa avec son jus d'orange.

- Dragons ?! Ils... existent ?

Théo restait dubitatif. Les dragons existaient sur Erret... et dire qu'il pensait que c'était juste de la fantasy qui sortait de la tête des hommes un peu plus imaginatif que d'autre...

Une fois finit de manger, Théo alla s'habiller. Il remarqua que ses gestes étaient plus rapides depuis qu'il avait dormi deux jours entiers. Plus faciles aussi. Il sourit. Oui, le repos était très important, en effet... il se sentait prêt à déplacer une montagne avec ses vents !!! ... ou presque. Il rit à son idiotie, seul, et suivit Zelgius qui l'emmena sur le terrain d'exercice et lui enseigna certains mouvement. Théo ayant déjà fait plusieurs arts martiaux chinois, et aussi plusieurs danses différentes sur Terre, il arriva à le suivre assez aisément.

Vint la demande de Zelgius. Le vaincre ? En effet, l'homme se mit à dégager une aura bleu, et son emprise sur lui se fit plus forte, plus pesante. Automatiquement, les yeux de Théo virèrent au jaune vif, et l'air l'entoura, dans de petits vents qui n'attendaient que son impulsions pour se déchaîner. Enfin, Zelgius passa à l'attaque.

Il était rapide, mais Théo s'était entraîné à la rapidité. Il fit un bond impressionnant, sur le côté, faisant toujours face à son adversaire, manipulant le vent pour que Zelgius soit à contre courant pour avancer vers lui, ce qui le ralentissait. Il devait donner tout ce qu'il avait... ? Soit... Il fit un bond vers l'homme, et envoya une grande rafale de vent vers lui, dans le but de le désarçonner, tout en envoyant deux éclairs, pour le secouer. Il n'était pas encore capable d'envoyer des éclairs plus puissants, tout en manipulant le vent. L'essence de l'air semblait le bloquer. Peut-être n'avait-il pas encore la réserve d'énergie nécessaire ?

Suite à son attaque, Théo fit un nouveau bond, cette fois en arrière, et regarda le résultat de sa contre attaque, se tenant toujours prêt à sauter, au cas où Zelgius l'attaque de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée Zelgius
Fondateur de TB
avatar

Messages : 265
Origine : Paris
Amour : Zéro, plutôt amitié :-)
Age : Euh... 30 ?

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Lun 14 Juin - 19:13

Zelgius essayait d'atteindre Théo en se dirigeant tout droit vers lui, et il finit par se heurter à l'agilité de Théo puis à son vent qui contrait sa course. Zelgius ne modifia pas son rythme, il le calqua sur celui des ennemis qu'il avait en mémoire. Il opta donc pour un changement incessant de trajectoire, mais cela s'avéra inutile face à la concentration de Théo qui continuait de le ralentir tout en gardant ses distances. Le mystique couvert d'un manteau bleu d'énergie se pencha en avant, et alors qu'il allait s'aider de ses mains pour filer à toute vitesse vers lui, son adversaire fit un bond et renversa le mouvement de Zelgius grâce à une violente bourrasque. Théo profita d'ailleurs du temps que Zelgius retrouve son équilibre pour stopper son vent et lâcher des éclairs qu'il prit de plein fouet. Alors qu'il allait s'effondrer sur le sol, il exagéra la chute de sa tête en amenant sa main près de sa tête, afin de passer par dessus et se retrouver debout à nouveau grâce à cette manoeuvre de gymnaste. Finalement, il atterrit sur son avant bras et son mouvement fut plus lent que prévu, son pied droit toucha le sol en premier et glissa, mais le second lui permit de se projeter, tout son poids se déplaçant vers l'avant. L'attaque était imminente, mais Théo avait préparé son contre et bondissait sur lui.
"Futile !"
Il effectua une grande enjambée et enfonça son talon droit dans le sol, puis sa deuxième jambe ramenée rapidement lui permit de décocher un coup de pied qui balaya l'air violemment avant d'atteindre la parade de dernière minute de Théo. Zelgius avait ainsi profité de l'avantage de donner un coup au sol sur une cible dans les airs, et avait gagné cet échange haut la main. Pourtant, le sens de l'équilibre de Théo n'était pas à sous-estimer, et un court échange s'ensuivit aussitôt, pour ne laisser aucun vainqueur. L'un ressentait la paralysie des psynergies de son adversaire et l'autre luttait pour retrouver son équilibre en pleine rixe.
L'affaire devenait sérieuse. Zelgius sentit que ses coups étaient déviés ou parés aisément alors se fit encore plus violent et imposa une cadence infernale à Théo.

_________________
Je suis un gentil Admin voyons, n'ai pas peur Invité... Il n'y a pas de raison... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.forumactif.com
Théo Tis'ril

avatar

Messages : 53
Origine : Londres
Amour : heum...
Age : 19

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Mar 15 Juin - 16:49

Théo évitait chaque coup de Zelgius, bondissant, virevoltant, à la limite de son équilibre. Il se poussait grâce au vent, tout en l'orientant vers Zelgius, pour le ralentir. Et jusqu'ici, il avait tenu grâce à ça. Aisément, certes, mais il avait tenu. Quand les coups plurent, Théo ne pu que compter sur le vent pour éviter chaque coup.

Il se concentra d'avantage, et expédia plusieurs éclairs vers Zelgius, puis le repoussa à peine avant qu'il ne revienne. Le rythme était infernal, et Théo sentait ses réserves d'énergie s'épuiser doucement mais sûrement. Mais qu'importe ! Il avait promit à Zelgius de donner le meilleur, il donnerait le meilleur ! Il enchaîna les attaques, esquives, parade et autre techniques, appliquant à la fois ce que Zelgius lui avait apprit, ce que Sonya lui avait apprit, et ce qu'il avait apprit seul.

Les attaques pleuvaient, détruisant le terrain d'entraînement, comme de façon méthodique. Le vent répondait à la moindre inflexion de Théo, et ce dernier avait une entière confiance dans les mouvements que le vent lui faisait faire. L'essence vibrait doucement, lui interdisant encore certains trucs. Théo renvoya de nouveau des éclairs, cette fois en tentant de paralyser l'homme.

Juste après son attaque, le vent faibli, et son nouveau bond se fit plus faible. Il tomba à terre, et roula un moment vers un mur qu'il heurta de plein fouet.

- Argh...

Il se redressa, difficilement et leva la tête vers Zelgius, dans l'incapacité de bouger, une main se tenant l'épaule, fermement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée Zelgius
Fondateur de TB
avatar

Messages : 265
Origine : Paris
Amour : Zéro, plutôt amitié :-)
Age : Euh... 30 ?

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Jeu 17 Juin - 2:23

Zelgius n'avait pas nécessairement le besoin d'observer chacun des coups que lançait Théo. Son expérience lui permettait de parer certaines attaques sans même y prêter attention, et ce malgré, ou grâce, à l'électricité qui le ralentissait considérablement. L'instinct de Zelgius était infaillible et pourtant le combat continuait encore et encore. Chaque coup que lançait le directeur était décisif, mais aucun ne touchait réellement le garçon de sorte à l'assommer.
Tentant alors de lancer une attaque électrique qui renverserait la situation, Théo ne se rendit pas compte du contre-coup de cette dépense d'énergie et finit par tomber contre le mur. Zelgius qui usait de sa volonté pour se dépetrer de sa paralysie y parvint finalement en enfonçant le poing dans le sol, entre les jambes tout juste écartées de Théo. Il se redressa de tout son long et posa le pied sur l'épaule de son disciple.
"Il te manque quelque chose de crucial, Théo." fit-il d'un ton sèchement autoritaire.
Zelgius finit par se calmer et retrouva ses couleurs. Plus de psynergie pour l'instant. Zelgius désira l'aider à se relever, mais c'était déjà chose faite alors il l'accompagna vers un banc où il s'assit également.
"Aucun de tes coups n'avait la capacité de m'assommer, de me mettre hors combat. Tu fais durer ton combat inutilement. On va travailler là dessus une fois que tu auras un peu mieux saisi la nature de l'essence de l'air. Que peux-tu me dire là dessus pour l'instant ?"

Ecoutant sa réponse attentivement il finit par trouver l'exercice qui conviendrait le mieux à Théo pour lui donner une autre idée des capacités de l'essence de l'air. Il posa tout simplement une bille tout juste créée par la maitrise de la terre du directeur, sur le banc et amena Théo à quelques mètres de là.
"Fais rouler la bille sans utiliser de courants d'air, ni d'impulsions électriques." fit-il, d'un ton masquant l'excitation provoquée par la perspective de sa réussite. Un exercice difficile, mais qui permettait de mieux connaitre les propriétés des essences...

_________________
Je suis un gentil Admin voyons, n'ai pas peur Invité... Il n'y a pas de raison... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.forumactif.com
Théo Tis'ril

avatar

Messages : 53
Origine : Londres
Amour : heum...
Age : 19

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Jeu 17 Juin - 15:33

Théo ne put s'empêcher de sursauter quand le poing de Zelgius s'enfonça dans le sol, entre ses jambes. Le souffle court, il s'appuya contre le mur, et regarda Zelgius, ce dernier posant son pied sur son épaule et lui dit clairement, du moins selon Théo, qu'il était faible, d'un ton qui toucha le jeune homme droit dans le coeur. Certes, Théo avait beaucoup de volonté, et d'énergie, mais la phrase du directeur l'avait profondément ébranlé.

Le directeur n'eut pas le temps de le relever qu'il était déjà debout donc. Il se laissa entraîner, sans discuter ni même dire quoi que ce soit vers un banc, et s'assit, regardant droit devant lui. Tous ses professeurs, jusqu'à présent, étaient fiers de lui. Sans exception. Tous disaient, sur Terre comme Erret, qu'il faisait des progrès inouïs, pour son âge et son niveau, qu'il était capable de grande chose. C'était la première fois de toute sa vie qu'on lui disait qu'il lui "manquait" quelque chose, et de crucial. Ses poings se serrèrent, malgré lui, sur ses genoux, et il se concentra sur les paroles du directeur.

Zelgius lui posa une question, et Théo réfléchit longuement à la question. Sur l'essence de l'air ? C'était quelque chose qu'il sentait, en lui, sur lui, partout... il la sentait comme une alliée, il la respectait, et elle le bornait, dans ses limites, dans le cadre des choses qu'il pouvait faire ou pas... Oui, l'essence même de l'air et l'air n'était pas la même chose, en lui, il pouvait même faire la comparaison entre l'essence de l'air et le sang du corps humain. Tout lui vint en même temps, et il inspira avant de répondre.

- Elle est indescriptible... c'est une sorte de force, d'énergie surpuissante... elle a sa propre forme de communication... Il n'est pas rare que j'en appelle à elle, pour m'aider à manipuler l'air, ou la foudre, du moins, elle m'impose ses propres limites. Comme si c'était selon moi. Elle semble indestructible, au dessus de tout..

Zelgius l'emmena ensuite à quelques mètres du banc, où il avait posé une bille. Il avait du mal à la voir, il dû plisser les yeux pour la distinguer... et Zelgius lui donna les consignes de son exercice. Il cru qu'il allait s'étouffer avec sa propre salive. Comment pouvait-il bouger cette bille, qu'il voyait à peine, alors qu'il était si loin, et de plus, sans vent ni éclair ? Il regarda de nouveau la bille, se reprenant. Bon.. il devait y avoir un moyen... ses yeux prirent une belle couleur jaune, et il se concentra d'avantage que d'habitude. Il sentait l'essence de l'air, là, tout autour, force puissante, indestructible, un peu brouillée, comme lui soufflant les soucis qui accablaient Erret... Théo poussa son lien au maximum. Plus ça allait, plus il se perdait à vouloir manipuler cette essence, qui semblait comme lui filer entre les doigts, jouant avec lui, cette force invisible, et si difficile à conquérir.

Progressivement, les consignes lui revinrent en tête. Un petit vent frais lui caressa le visage, alors que son souffle s'accélérait, de part ses efforts, et que son front perlait doucement de sueur. C'était dur, comme s'il voulait faire bouger un mur de l'intérieur, un mur qui refusait obstinément de bouger, comme pour lui éviter une perte trop conséquente d'énergie. Mais il le sentait. Cette force qui commençait à bouger, sous son impulsion. C'était lent, mais doucement, elle prit de la vitesse. Théo changea doucement son impulsion, lui "ordonnant" d'aller près de la bille, et de la faire bouger, n'importe comment.

Peut-être aurait-il dû imaginer autre chose, car la bille, au lieu de rouler, comme prévu, se retrouva à être soulevée dans les airs, sans qu'un brin d'air ne fut émis de la volonté de Théo. Ce dernier fut tellement surpris qu'il perdit le contrôle, et la bille tomba sur le banc, et roula progressivement vers le bord, où elle tomba.

- ... Je...

Suis désolé ? C'est ce qu'il aurait voulu dire. Mais à ce moment là, il sentait d'autres choses. Comme des sensations, des murmures qu'on ne pouvait distinguer, des vibrations, battements d'ailes, souffle coupé, chose qui tombait. Tant d'information qui tournaient, impossible à Théo de pouvoir exactement en saisir une pour le moment. Il ferma les yeux, vacilla sans le remarquer, et doucement, il repoussa cette affluence d'informations. L'essence de l'air, qui se pressait autour de lui, se calma, progressivement, retournant à son état de repos. Quand Théo rouvrit les yeux, ils avaient repris leur couleur grise, habituelle.

- ...

Le plus jeune n'arrivait pas à mettre le moindre mot sur ce qu'il venait de se passer. Il savait qu'il avait perdu le contrôle, et la frustration l'envahi entièrement. Pourquoi n'y arrivait-il pas ? Pourquoi perdait-il si facilement le contrôle ? Pourquoi l'essence de l'air agissait-elle ainsi avec lui ? Cette force qui pouvait faire tant de chose, un si grand potentiel...

Il se tourna vers Zelgius, pour voir sa réaction, son regard était emplis d'incompréhension. "Que s'est-il passé ?", c'était le message que criait ses yeux à ce moment là, quand son regard croisa celui du directeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée Zelgius
Fondateur de TB
avatar

Messages : 265
Origine : Paris
Amour : Zéro, plutôt amitié :-)
Age : Euh... 30 ?

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Dim 20 Juin - 19:27

Le petit génie venait d'entendre quelque chose de blessant, de frustrant et surtout, nouveau. Pourtant Zelgius ne s'en voulait pas une seule seconde d'avoir heurté son égo. Au contraire il savait que Théo était du genre à rebondir là dessus pour empêcher son nouveau maitre de répéter pareille phrase. Du moins le directeur se doutait que son disciple s'en rendrait compte pendant la soirée, à tête reposée. Théo allait avoir droit à d'autres phrases de ce genre de toute manière... En tout cas pour l'instant, il n'avait pas le temps d'y penser. Il était concentré sur l'exercice que Zelgius lui avait donné. Ce dernier s'était d'ailleurs adossé à un arbre les bras croisés, attendant de voir quelque chose se produire.
*Ce garçon...Quelle concentration. Il pourra bientôt trouver la clé pour manipuler l'essence je n'en doute pas un seul instant.*

Théo fermait les yeux, et on sentait que l'air autour de lui accompagnait son souffle, qu'il s'unissait à lui et écoutait sa demande attentivement. La demande... En effet la bille avait fait un bond dans les airs si soudainement ! L'air venait de lui montrer des bribes de son pouvoir, un rien, mais pourtant Zelgius écarquilla les yeux. La bouche bée Zelgius se redressa d'un bond et mit un temps à réaliser ce qu'il venait d'apercevoir.
*Cette couleur que j'ai vu... Aucun doute là-dessus, il a matérialisé l'essence de l'air !*
Zelgius n'avait pas vraiment d'affinités avec l'essence de l'air. Pourtant il avait bien vu... Il se ressaisit alors et regarda Théo qui tentait de se calmer après un choc encore plus accentué que le sien. Il sourit et serra son poing droit, se félicitant lui même d'avoir pactisé avec un génie qui ne demandait qu'à être modelé. Et le sculpteur, ce serait lui. Zelgius Asmodée.

Il s'approcha de Théo qui rouvrit les yeux lorsque Zelgius fut près de lui.
"Pas mal..."
*Tu as pulvérisé les records pour un terrien même ! Mais il n'entendra pas ça encore. Haha...*
"Parvenir à matérialiser l'essence pour en manipuler dans l'espace les for..."
Finalement, il réalisa que peu importe ce qu'il disait, Théo ne se rendrait même pas compte de ce qu'il racontait. Il n'avait qu'une seule chose en tête et Zelgius finit par comprendre... Que Théo voulait comprendre son acte, et le plus simplement possible !
*On va laisser la leçon de côté...*
"Tu as formé de la "matière" à partir de l'essence de l'air, tu as exigé la formation d'une sorte de coupe qui a soulevé la bille."
Mais Zelgius se trompait. Théo lui indiqua qu'il n'avait pas exigé de l'essence une forme particulière. Il n'avait fait que demander à ce qu'on bouge la bille. Zelgius l'interrompit car il se perdait dans ce qu'il disait.
"Ecoute-moi. Concentre-toi sur ce que tu as ressenti lors de l'exercice. Cela me facilitera la tâche."

Ainsi le mystique télépathe s'infiltra dans la mémoire de son disciple et parvint ainsi grâce à la concentration de Théo à revivre l'exercice. Zelgius finit perplexe et silencieux...
*L'essence a joué avec lui. Je n'avais jamais vu ça.*
"Tu as commencé par manipuler le flux de l'essence en effet mais elle s'est jouée de toi... Elle n'a pas créé d'impulsion comme tu le sentais venir... Elle a choisi de prendre une forme particulière et de soulever la bille."

Zelgius se frotta les yeux avec son pouce et son index en cherchant une raison à cet évènement. Il vint presque aussitôt avec une théorie simple.
"Voilà ce que je pense. Tu as créé un lien très fort avec l'essence en la sollicitant aussi souvent ces derniers temps. C'est surement la raison pour laquelle l'essence a décider d'agir sur la bille. Maintenant, il faut que tu saches que les essences se maitrisent grâce à une forme de communication propre à chaque mystique et chaque élément. Il te manque le moyen de converser avec l'essence, Théo. Normalement tu devrais arriver à contrôler l'essence et faire la même chose que tout à l'heure, consciemment, si tu trouves ton mode de communication avec l'essence."

Zelgius espéra juste qu'on n'allait pas lui demander une démonstration... Il n'avait pas envie de s'épuiser inutilement à contrôler une essence après s'être rendu compte de son état de santé fragile ces derniers temps.
"A propos. Connais-tu le verbe inventé pour définir la création de ce moyen d'échange avec l'essence de l'air ? Reviens me voir quand tu auras trouvé la réponse."

Voilà l'exercice qui attendait Théo. Il lui fallait trouver un mot... Evidemment, cela était loin d'être innocent venant de la part de Zelgius. Mais Théo devait se douter que cette recherche allait lui permettre d'apprendre quelque chose. Zelgius se mit à rire en voyant la figure déconfite dans un premier temps de Théo. Il ne s'attendait sûrement pas à ce que son entrainement avec le puissant directeur diffère autant entre chaque exercice. Mais tout cela servait un but. Plus grand. Seul Zelgius le voyait en cet instant.
Il quitta le terrain d'entrainement.

_________________
Je suis un gentil Admin voyons, n'ai pas peur Invité... Il n'y a pas de raison... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.forumactif.com
Théo Tis'ril

avatar

Messages : 53
Origine : Londres
Amour : heum...
Age : 19

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Lun 21 Juin - 14:34

Zelgius semblait éberlué par ce que Théo venait de faire, le jeune mystique s'en rendait compte, malgré le "pas mal" plutôt fade qu'il reçu. Pourtant, qu'avait-il fait d'extraordinaire à part ne pas répondre aux consignes exactes ? Qu'avait-il dit ? Manipuler l'essence ? Non, il lui avait juste demandé... formé de la mantière ? Exiger ? Non !

- Je suis désolé de vous interrompre, mais je n'ai rien exigé de l'essence, je lui ai juste... enfin, dit... de bouger la bille... du moins au début, et vers la fin, le milieu je la sentais trop, et quand elle a bougé, ça a fait tant de... et...

Zelgius le coupa dans son explication, et au fond de lui-même, le jeune mystique lui en était reconnaissant. C'était trop compliqué pour le moment à l'intérieur de lui, toutes ses informations en même temps pour l'expliquer clairement. Il se concentra sur le brouillard de sensation qu'il avait ressentir, lors de l'exercice, déjà ce soutient, cet arrêt dans la demande, puis la demande, la surprise, et toutes les information en même temps, l'essence qui l'entourait, en globalité.

Il sentit presque distinctement Zelgius entrer dans ses souvenirs et voir ainsi que ressentir ce qu'il s'était passé, puis se retirer de son esprit. Il lui expliqua ensuite ce qu'il s'était passé. Jouer avec lui ? Non, ce n'était pas le ressentit de Théo... l'essence n'avait pas joué avec lui, elle l'avait d'abord bridé, puis avait répondu à son appel, et ensuite, lui avait communiqué tant de chose, en même temps, subitement, puis s'était retirée quand il lui avait demandé. Pourquoi jouer ? Elle s'était contentée de se presser autour de lui...

Il écouta attentivement la suite de l'explication de Zelgius. Pourtant, arrivé au milieu de l'explication, il fronça un peu les sourcils. Contrôler l'essence, manipuler l'essence... cela lui semblait tellement impoli envers cette essence, cette entité, qu'il s'en retrouva un peu révolté, sur le coup. Communiquer, ce mot le calma, mais pas tout à fait pour autant. Non, pour lui une essence ne se manipule pas, on n'impose pas sa volonté à elle, il suffit de lui demander les choses, d'avoir un lien particulier avec elle, et elle viendra naturellement à votre secours, alors que vous ne vous concentrez pas forcément pour l'invoquer spécialement... c'était le point de vue de Théo, ce que cette essence lui faisait ressentir, ce pourquoi, selon lui, elle tentait de communiquer avec lui, et qu'elle avait fait ce genre de chose pendant l'exercice qu'il avait fait.

Mais il se garda bien de répliquer. Après tout, Zelgius était plus expérimenté que lui... Et il ne lui vint pas dans l'idée de lui demander une démonstration. Théo voulait expérimenter seul son lien avec l'essence, sa communication, cette demande de modélisation. Il voulait d'abord réussir par lui-même avant d'avoir d'autre exemple. Qui lui disait que l'essence du feu ou de la terre ou encore l'essence aquatique réagissait comme celle de l'air ?

L'exercice suivant stupéfia Théo. Trouver... un mot ? Qu'est-ce que c'était encore que cela ? Aucun entraînement pratique, juste de la théorie, qui ne lui était même pas enseignée ? Dans un premier temps, Théo s'en retrouva désappointé, et cela fit rire doucement Zelgius. Son rire fit rougir le jeune homme qui détourna la tête. Il entendit, plus qu'il ne vit, le directeur partir du terrain d'entraînement. Trouver un mot... qui défini le moyen d'échange avec l'air ? Un verbe qui plus est ? Théo soupira longuement et s'assit au milieu du terrain dévasté par leurs soins. Comment faire ? Il aimerait bien continuer à s'entraîner, et pourtant, il devait faire des recherches. Communiquer avec l'essence... par la pensée. Il pensait, il la touchait, la frôlait, son esprit allait vers l'essence, lui demandait, et l'essence répondait... ce n'était ni parlé ni pensé réellement, c'était par des sensations, des demandes, pas en mots, en sentiments...

Théo rouvrit les yeux, ces derniers étaient d'un beau jaune d'or. La bille, toujours présente à terre, se retrouva soulever dans les airs, sans un brin de vent. Elle fut transportée jusque dans la main de Théo. Ce dernier leva la main et toucha, non pas la bille, mais l'essence qui l'entourait. L'exercice était fatiguant, épuisant, éreintant même... l'essence crépitait, sous ses doigt, douce et tranchante, solide et changeante... elle finit par l'entourer, en se dématérialisant, et il ressentit de nouveau plein de choses. Mais en moins violent. Il "demanda" à l'essence de lui transmettre d'autre chose, d'autres sensations. Théo ressentit le vol d'un oiseau, une tempête électrique, et une force... surpuissante. Intenable. Le jeune mystique demanda à l'essence d'arrêter sur le champ, mais cette dernière continua à lui "décrire" cette force, intangible, malfaisante. Puis elle s'éloigna, laissa Théo épuisé, en plein centre du terrain. Il était à deux doigts de tourner de l'oeil. Non pas à cause de l'essence de l'air, mais à cause de l'énergie trop utilisée, et de cette force qu'il avait sentit. Qu'est-ce que c'était... ?

Théo ferma les yeux, le vent tourbillonnant encore autour de lui. Il se sentait mal, terriblement mal. Il avait dû provoquer un sacré remue ménage, autour de lui, l'essence de l'air n'avait pas été discrète... le souffle court, le jeune disciple attendait que ses forces reviennent. Combien de temps passa avant que le directeur n'arrive et le voit ainsi ? Une minute ? Une heure ? L'après midi ? Il n'en savait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée Zelgius
Fondateur de TB
avatar

Messages : 265
Origine : Paris
Amour : Zéro, plutôt amitié :-)
Age : Euh... 30 ?

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Lun 21 Juin - 19:13

En quittant le terrain d'exercices Zelgius se mit à réfléchir à ce qu'il avait vu, entendu et senti en observant Théo manipuler l'essence de l'air. A mesure que ses souvenirs dévoilaient petit à petit des indices sur ce qu'il avait vu, Zelgius se focalisait sur sa mémoire et ralentissait son pas. Son crâne était comme pris dans un étau, et plus il sentait qu'il cherchait loin dans ses souvenirs plus l'étau se serrait sur sa tête. Il serra les dents et se prit la tête dans les mains, tombant à genoux. Il se noyait dans ses propres pensées et ne retrouvait plus le chemin de la surface ! Son coeur s'accélérait et il était sur le point de perdre conscience quand une bourrasque violente le réveilla. Des portes avaient claqué et il entendit un bruit discret qui accompagna un mauvais pressentiment. Zelgius se leva d'un bond et retomba sur les coudes aussitôt. Il secoua la tête en grommelant et se redressa lentement. Il s'appuya sur un mur dans un premier temps et arrivé à l'arche qui donnait sur le terrain, il retrouva l'équilibre. En voyant Théo effondré sur le sol, il fila vers lui à toute vitesse pour voir son état. Il inspecta rapidement s'il ne s'était pas cassé quelque chose et prit ensuite soin de le redresser doucement, en gardant la tête de Théo posée sur le bras droit de son mentor.
*Théo... Qu'as-tu fait cette fois d'irresponsable ?*
Zelgius posa sa main gauche sur le front de Théo et observa ce qu'il avait fait une fois seul. Il n'avait pas vraiment de remords à toujours fouiller dans la tête de ses élèves mais cela le fatiguait et ce n'était pas non plus sa passion !
*On dirait qu'il a déjà trouvé des pistes... Je commence à comprendre un peu sa moue quand je parlais du contrôle de l'essence... Mais si je réfléchis encore à l'endroit ou à l'époque à laquelle cette situation me fait penser je vais encore m'évanouir. Enfin... Pas le temps de me soucier de mon propre état.*
"Pourquoi cet enfant insiste-t-il tant à vouloir épuiser toutes ses forces ?! Moi qui pensais qu'il filerait faire des recherche... Il faudra que je lui rentre dans la tête la réelle signification d'un entrainement de mystique."
Zelgius prit Théo dans ses bras et l'emmena près d'un arbuste. Il donna deux coups de talons sur le sol, secs et vifs, et la plante s'élargit de la taille de Théo et se recouvrit d'une dense couche de mousse. Il posa Théo sur sa création et se mordit le doigt un instant, cherchant une plante aux effets bien particuliers... Il claqua des doigts et une fleur orange poussa près de la tête de Théo. Son parfum était puissant et revigorant.
"Trouvé !" dit-il dans un sourire.
Zelgius n'y pouvait rien. La psynergie l'excitait toujours autant. Le passionnait. Le rendait admiratif. Pourtant, pour une raison qu'il ignorait, il sentait ses forces l'abandonner. Il était malade. Sans aucun doute. Sa mémoire était scellée et sa psynergie petit à petit devenait dangereuse pour lui. Le directeur finit par se perdre dans ses pensées. Ce fut le réveil de Théo une petite demi-heure après, qui le tira de ses songes éveillés.
*Si je fais pousser du thé dans mon bureau les dragons de bois vont peut-être les manger... Mais si c'est au plafond ? Ah non mon train va les écraser. Ah... Quand je pense à ce dessert sur lequel mes disciples sont partis... Il ne baignait pas dans la crème anglaise pourtant... Ah non, il était dans les nuages voilà. J'adorerais créer un rituel capable de porter un pareil monstre, un pareil extrait de terre qu'on porterait dans les cieux ! Quand je pense à ces hybrides aux ailes argentées...*
"Ah... Tiens, Théo tu es réveillé ? Mes plantes ne sont pas du niveau de celles à l'infirmerie mais pourtant je suis plutôt fier de ce que je vois là."
Pas très difficile pour Zelgius de passer du coq à l'âne et d'afficher son éternel air serein et plein de charme. C'est ce qu'il faisait depuis des lustres !
"Comment te sens-tu ?" demanda-t-il. La même question que ce matin même.

Zelgius se leva et veilla à ce que Théo ne bondisse pas de son "lit". Vu la figure de Théo, il se dit qu'il s'était peut-être un peu trompé de fleur... Serait-ce pour cela que lui-même était parti sur des rêvasseries insensées ? Il se cogna le front avec la paume de sa main, dépité par sa propre bêtise.
"Euh... Bien maintenant on va essayer de se concentrer sur quelques leçons théoriques..."
Aussitôt, une série de questions/réponses s'ensuivit.

Zelgius était confortablement assis dans ce siège en bois conçu juste après avoir posé Théo dans son lit naturel par lui-même. Il avait pour intention à présent de lui enseigner les rudiments des rituels.
"On commence par les 3 différents types ? Les connais-tu ?"

_________________
Je suis un gentil Admin voyons, n'ai pas peur Invité... Il n'y a pas de raison... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.forumactif.com
Théo Tis'ril

avatar

Messages : 53
Origine : Londres
Amour : heum...
Age : 19

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Jeu 24 Juin - 17:08

Quand Théo reprit connaissance, du moins revient du fin fond de son état d'épuisement dû à son exercice un peu trop poussé, il sentit une sorte de maux de tête le prendre. Un parfum doux mais puissant lui serrait le crâne comme un étau, et il commençait à penser qu'il était une fleur... Il ouvrit les yeux, et sursauta en voyant l'immense fleur qui était à côté de lui. Qu'est-ce que c'était ? Il s'éloigna un peu et son mal de tête s'estompa. Zelgius se vanta d'avoir trouvé une bonne fleur pour le réveiller, mais la tête que faisait Théo le démentait.

Zelgius le remarqua d'ailleurs, et il en fut dépité. Théo s'empressa de le rassurer.

- Ca va, je n'ai rien eut, à part un mal de tête terrible et l'impression d'être une fleur...

... Peut-être s'y prenait-il mal, mais son sourire était tout ce qu'il y a de plus sincère. Il se réveilla entièrement quand Zelgius parla de leçon théorique. Intéressé, le jeune mystique se souvenait encore de tous les livres qu'il avait dévoré, au cours de ce mois. Entre rituels, psynergies, réflexions, maîtrise, il avait lu énormément de chose, pour un simple humain en si peu de temps.

La première question, parlant des trois types de rituels, le fit sourire. Zelgius, apparemment, le testait aussi sur son esprit de déduction. Il allait être surpris...

- Il existe les rituels de magie blanche, utilitaires, et le troisième type, qui n'est indiqué dans aucun livre à la bibliothèque, sûrement pour plus de sécurité, de magie noire. Les rituels utilitaires mettent souvent du temps à être appliqués, donc ils sont déconseillés lors d'un duel, ou d'un combat quelconque. Ceux de magie blanche s'aide souvent d'objet, mais pas forcément. Ceux de magie noire, j'ai posé quelques questions, mais personne n'a pu, ou voulu me répondre.

Théo attendait la suite, très impatient. Il saurait sûrement répondre à la plupart des questions portant sur les infos qu'il y avait dans la bibliothèque, ainsi que certains trucs qu'il pourrait découvrir par lui-même, grâce à ses lectures. Si Zelgius lui posait des questions autre, il ne pourrait pas y répondre, n'ayant eut pour le moment aucune réelle formation.

Le jeune mystique regardait autour de lui, puis de nouveau Zelgius et avant que ce dernier ne puisse continuer ses question, il prit un air inquiet, perturbé, et prit la parole.

- Je voulais vous dire... alors que j'ai manipulé l'essence de l'air, elle m'a apporté une information spéciale... j'ai sentit comme une mauvaise énergie... sombre, mais très puissante... est-ce... ça, qui a fait disparaître tous les mystiques ?

Théo regarda Zelgius droit dans les yeux, espérant une réponse franche à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée Zelgius
Fondateur de TB
avatar

Messages : 265
Origine : Paris
Amour : Zéro, plutôt amitié :-)
Age : Euh... 30 ?

MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   Dim 27 Juin - 2:05

- Il existe les rituels de magie blanche, utilitaires, et le
troisième type, qui n'est indiqué dans aucun livre à la bibliothèque,
sûrement pour plus de sécurité, de magie noire. Les rituels utilitaires
mettent souvent du temps à être appliqués, donc ils sont déconseillés
lors d'un duel, ou d'un combat quelconque. Ceux de magie blanche s'aide
souvent d'objet, mais pas forcément. Ceux de magie noire, j'ai posé
quelques questions, mais personne n'a pu, ou voulu me répondre.

- Bien. dit-il dans un sourire avant de continuer calmement.
- Les rituels utilitaires sont l'idéal pour commencer à se familiariser avec cette discipline. Ils ne nécessitent au départ que trois ingrédients : de l'ingéniosité, de la rigueur et de la pratique. Maintenant, sache que la magie blanche peut être le coup de pouce qui te permettra de survivre dans un milieu hostile ou bien de gagner un combat où les psynergies et l'expérience de ton adversaire rivaliseraient avec toi. La magie blanche est très certainement la plus difficile à gérer. La plupart du temps en effet on utilisera un objet. Mais ces objets sont très compliqués à créer.
Zelgius baissa les yeux et se pencha sur ses coudes. Il releva son regard vers celui de Théo.
- La magie noire... est la plus attirante de toutes. Elle est terrible contre l'ennemi. Mais elle est toujours et surtout terrible pour l'utilisateur. Elle affecte son esprit, noircit son coeur et est tout à fait capable de réduire son espérance de vie. Le nombre d'exemples de mystiques ayant mal tourné puis mal fini est effarant, Théo. Alors je ne t'enseignerai pas cette voie là.
Pourtant, Sonya et lui-même connaissaient ces magies terribles. Mais ils avaient des prédispositions. Tout cela n'était pas nécessaire pour Théo alors il décida, une fois débarrassé des questions au sujet des rituels, de lui en montrer un ! Mais Théo intervint alors avec une question qui n'avait pas de rapport avec le sujet en cours. Le front de Zelgius se plissa en voyant l'air de Théo.

- Je voulais vous dire... alors que j'ai manipulé l'essence de
l'air, elle m'a apporté une information spéciale... j'ai sentit comme
une mauvaise énergie... sombre, mais très puissante... est-ce... ça, qui
a fait disparaitre tous les mystiques ?

- Une énergie... Hm... murmura-t-il. Il posa ses mains derrière lui, se pencha en arrière, et observa le ciel un moment avant de revenir pour répondre au regard de Théo.
- Plus j'y réfléchis, plus je viens à penser que la disparition des mystiques était intentionnelle. On a du se servir d'un rituel et de psynergies puissantes pour faire cela. Je n'ai pas de vérité à te donner. Juste des hypothèses. Il pourrait s'agir de ce manteau de psynergie qui couvre la forêt au nord, ou bien il s'agit d'un être mauvais qui a une affinité développée avec le vent. Un dragon corrompu par exemple...
Zelgius se retint de le rassurer. Il ne put réprimer pourtant un geste qui lui sembla ridicule par la suite. Il posa sa main sur son épaule et sourit. A vrai dire, Zelgius ne ressentait plus grand chose avec les essences du feu et de la terre et ne pouvait ainsi pas garantir s'il y avait des sensations identiques de pouvoir obscur avec ses deux éléments. De fait, il s'était résolu à l'idée que la psynergie était peut-être en train de l'abandonner. Zelgius mis de côté ses pensées négatives et guida Théo sur les prémices des rituels utilitaires.
*Dans un premier temps, les idées !*
- Dis-moi ce qui te vient à l'esprit quand il est question de créer un rituel qui s'active régulièrement pour... Voyons... remplir un vase par exemple.

_________________
Je suis un gentil Admin voyons, n'ai pas peur Invité... Il n'y a pas de raison... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trop c'est trop ( PV Zelgius )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trop c'est trop ( PV Zelgius )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TROP c'est TROP ! [PV Alice]
» Parce que trop, c'est trop ! [Pv Silver]
» Frtiz Jean est-il trop intelligent et trop honnète pour ces coquins du parlement
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TB - Thélème :: TB-Mystique :: Terrain d'exercices-
Sauter vers: