Forum JdR contemporain de magie, deux mondes, deux facettes du RP!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entrainement de haut niveau [Ecrit à quatre mains avec Zelgius]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aloriel Eliandor
Professeur
avatar

Messages : 97
Origine : Dublin
Amour : Maya Natsume
Age : 25 ans

MessageSujet: Entrainement de haut niveau [Ecrit à quatre mains avec Zelgius]   Mer 18 Aoû - 19:21

    Un soir après avoir passé toute la journée sur la tombe de Maya, Aloriel se rend sur le terrain d'entrainement, où il est sûr de trouver Zelgius. Il s'approche de lui alors qu'il s'entraine avec Théo Tis'ril.

    [Aloriel] - J'ai besoin de vous. Pour m'entrainer. Vous voulez bien?
    [Zelgius] - Eh bien, c'est une bonne idée Aloriel.

    Devant l'état de Théo, Aloriel aurait pu hésiter. Mais il est trop sûr de ce qu'il veut pour cela.

    [Aloriel] - Très bien, commençons maintenant alors si vous le voulez bien

    Donnant un coup de talon sur le sol, Zelgius fait émerger un rocher du sol. Il fait un tour sur lui même, et la pierre fonce sur Aloriel. Voyant le rocher arriver, le professeur se propulse dans les airs par le biais d'un sort d'air. Il atterrit puis fonce sur le directeur. Des flammes sont apparues autour de ses poings, il va frapper.

    [Aloriel] *Je ne lui ferais pas mal de toutes façons...*

    Cela aurait pu très bien fonctionner, si les yeux de Zelgius n'avaient pas virés au rouge flamboyant afin de lui permettre de contrattaquer et d'effacer les effets de la technique d'Aloriel.

    [Aloriel] *Tss... J'avais oublié*

    Changeant d'idée de plan, Aloriel effectue un salto arrière, afin de lui laisser le temps de composer un nouveau sort d'air. Lorsqu'il se retrouve sur le sol, il déclenche son attaque et un éclair fond sur Zelgius. Grâce à l'essence de la Terre, celui-ci redirige une majeure partie de l'attaque dans le sol. En balayant le sol avec ses pieds, le directeur sépare les deux combattants. Sous ses impulsions, la Terre se déplace pour agrandir l'espace entre eux. Reculant de force, Aloriel cherche une issue, quelque chose à faire. Un bâton de taille moyenne lui offre un opportunité. Il s'en empare et l'entoure avec un vent puissant, n'ayant pour seul objectif que de transpercer quelqu'un, Zelgius notamment. Il se met à tourner lentement autour du directeur, cherchant une ouverture pour l'attaquer. De son côté, Zelgius a profité du temps gagné pour préparer un sort de flammes aux allures apocalyptiques.

    [Zelgius] - Hahaha! Ta brindille ne te sera d'aucun secours!!!

    Il se met à psalmodier les derniers éléments d'une incantation compliquée, pour créer un torrent de flammes, qui englobe tout le terrain d'entrainement, en débordant par dessus les murs. Ne devant sa survie qu'à sa maitrise du feu, il se félicite de résister à une aussi haute température.

    [Aloriel] - Ah oui... Vous le prenez comme ça...

    Prenant le contrôle sur les flammes de Zelgius, Aloriel les redirige, et leur donne l'allure d'un dragon ardent, qui se jette sur Zelgius.

    [Aloriel] *Il me faut autre chose...*

    D'un large coup de pieds, Zelgius dissipe le feu, qui s'écrase contre les murs en les noircissant.

    [Zelgius] - Changeons de tactique, Flammoriel!

    A toute allure, le directeur prend l'initiative de l'attaque et se prépare à frapper son adversaire, alors qu'une légère aura enveloppe soudainement ses poings. Pour se protéger de la force de Zelgius, Aloriel n'a pas d'autre choix que d'invoquer des flammes autour de ses bras. Ils entament un combat au corps à corps. Esquivant le premier coup de Zelgius, le professeur porte alors un coup à mi-hauteur.

    [Zelgius] - Ahh! L'essence du feu hein? Nous allons voir si tu la maitrise bien!

    Alors qu'il relâche la terrible puissance de sa force physique, le coup porté par Aloriel ne l'égratigne qu'à peine. Il enchaina par plusieurs coups de poings visant la tête. Esquivant certains coups, en parant d'autres, Aloriel souffre énormément lorsqu'il entre en contact avec l'Hériar.

    [Aloriel] - Jugez donc!

    Puisant profondément dans ses réserves, Aloriel réussit à matérialiser l'essence du feu et porte un coup. Lorsque son poing s'approche du corps de Zelgius, l'essence du feu qui l'entoure grandit et frappe, comme si elle avait une volonté propre. Sonné par ce coup, son adversaire ne peut qu'esquiver le poing du mystique mais, dans un dernier élan, il réussit à créer une barrière grâce à l'essence de la Terre.

    [Zelgius] - Ouh...

    Se retrouvant ridiculement bien enfoncé dans la terre. Il se redresse, devant un Aloriel fatigué et haletant. L'Hériar pointe les bras vers le ciel et les ramène le plus rapidement possible vers le bas. Sous les pieds d'Aloriel, le sol s'affesse et le mystique du Feu se retrouve enfoncé jusqu'au cou dans la terre molle. Un coup de poing en avant, et le sol se durcit, prenant la consistance du granit. Sous terre, Aloriel tente un peu de faire entrer la roche en fusion pour se dégager, mais rien n'y fait, il est à court de puissance magique.

    [Zelgius] - Pfouh... Aloriel tu es formidable. Tu m'as pratiquement tué.
    [Aloriel] - Et vous alors! Vous n'avez même pas une égratignure, alors que moi, si vous ne me sortez pas de là je vais mourir étouffé!

    Se relevant, Zelgius soulève ses vêtements. Aloriel peut alors voir qu'il a une plaie ouverte. Puis, il pose sa main sur sa tête et la retire pour la mettre à hauteur des yeux d'Aloriel. Elle est ensanglantée et un filet rouge coule du crâne du directeur.

    [Zelgius] - Aloriel...
    [Aloriel] - Sérieusement, c'est moi qui vous ait fait ça?
    [Zelgius] - Toi et ta maitrise du feu.

    Il balance sa main de bas en haut et ils se retrouvent à l'air libre, à l'altitude normale. Aloriel tente de faire un pas en avant, mais il tombe à genoux. Il inspire pleinement, libéré du granite.

    [Aloriel] - J'ai trop forcé je crois...

    Il observe ses mains, brûlées par l'essence du feu. Il constate alors que celles de Zelgius ne le sont pas. Suivant sa réflexion silencieuse, le directeur lui fait quelques recommandations.

    [Zelgius] -Tu devrais entrer à l'infirmerie pour prendre un baume apaisant. Mais avant, refroidis tes mains, je sens leur chaleur d'ici. Avec ta maitrise du feu bien sur.
    [Aloriel] - Je vais y aller oui.

    Il n'avait pas pris conscience de la chaleur de ses mains. Avec des flammes froides, il fait redescendre la température. Il regarde Zelgius, et le sang qui coule de sa tête.

    [Aloriel] - Vous devriez venir aussi, pour vos plaies.

    Encore étonné des dégâts, le directeur secoue la tête.

    [Zelgius] - Ah.. oui tu as raison, je te suis.

    Aloriel affiche alors un sourire, qui sera plus tard repris par Zelgius.

    [Aloriel] - Ils vont faire une drôle de tête là bas
    [Zelgius] -Oui, tu as raison. Tu sais que même Rynn Din n'a pas réussi à me blesser lors de notre combat ?
    [Aloriel] - Vous dites ça pour me faire plaisir?
    [Zelgius] *C'est vrai que je n'ai pas utilisé la télépathie lors de mes échanges aujourd'hui, mais je ne me sens pas capable depuis le rituel de magie noire de lire dans l'esprit des autres...*
    [Zelgius] -Non... J'ai utilisé les pouvoirs que je pouvais aujourd'hui. Tu t'es bien débrouillé. Et Rynn ne m'a pas blessé, je te l'assure.
    [Aloriel] - Merci monsieur

    Ils entrèrent dans l'infirmerie, et on s'occupa d'eux. Un peu de désinfectant pour Zelgius, et des crèmes pour Aloriel. Piqué par les baumes, Aloriel lâcha un cri de douleur.

    [Aloriel] -Aïe!
    [Zelgius] -Haha ! Ah les humains... Hahaha !!!
    [Aloriel] - Pourquoi riez vous?

    Se remettant de son hilarité, Zelgius expliqua.

    [Zelgius] -Il y a toujours des choses qu'on peut apprendre d'eux, alors qu'ils sont parmi les plus ignorants. Enfin peu importe. Aloriel, j'espère que tu ne feras rien d'inconsidéré pour retrouver ton fils.

    Le regard du jeune mystique s'assombrit.

    [Aloriel] - Len...

    Bizarrement, la situation sérieuse avait apporté manières sérieuses et polies.

    [Aloriel] - Je retrouverais Len coûte que coûte, et ni Azael ni Rynn n'y changeront quoi que ce soit.
    [Zelgius] - Bien, et comment sais-tu qu'il va bien ?
    [Aloriel] - Je... J'ai trouvé son journal... Il y écrit chaque jour ce qu'il fait de ses journées.

    La révélation fit écarquiller les yeux au directeur.

    [Aloriel] - Il le cache dans ma table de nuit, sans doutes pour qu'il ne soit pas lu par Azael.
    [Zelgius] -Je... Je ne m'attendais pas à ça...
    [Aloriel] - Je le lis depuis une semaine maintenant et... j'hésite à y écrire
    [Zelgius] -Je vois...

    L'Hériar se retranche dans un silence pour réfléchir.

    [Aloriel] - Si je pouvais suivre vos réflexions, je me sentirais moins exclu...
    [Zelgius] - Oui... Désolé, je ne sais pas si tu devrais répondre ou pas. Azael finira par découvrir, j'en suis certain. Que disent ces lettres ?
    [Aloriel] - J'ai suffisamment confiance en les talents d'invocateur de Len pour savoir qu'Azael ne trouvera le journal que s'il le veut. Il n'est pas le fils de Maya pour rien. Il raconte ses journées, les entrainements qu'Azael lui fait subir, son amitié avec Himmel, le dragon noir de l'autre soir
    [Zelgius] -Si tu le dis, oui... Il s'est lié d'amitié avec le dragon d'Azael ?

    Bafouille t -il, en pensant à son pauvre bâtiment éventré.

    [Aloriel] - Oui
    [Zelgius] -Qu'en est-il de ses intentions ?
    [Aloriel] - Je ne sais pas. Il se méfie de votre frère, mais...
    [Zelgius] -Mais il te vient à l'esprit une possibilité.
    [Aloriel] - Non, une évidence en fait
    [Zelgius] -Fais moi confiance Aloriel, je ne cherche pas à vaincre ton fils. Fais-m'en part.
    [Aloriel] - Ce n'est pas vous le problème, c'est lui. Il vous tient pour responsable de la mort de Maya et a juré de la venger...
    [Zelgius] -Oh... Je vois. Qu'en penses-tu, Aloriel, de ces accusations ?
    [Aloriel] - Je ne pense pas que ce soit de votre fait. Si vous étiez coupable, je le serais encore plus, car je l'ai laissée aller, sans me douter que quelque chose aurait pu lui arriver. Je n'ai pas été capable de la protéger.
    [Zelgius] -Aimerais-tu connaitre la vérité sur ta femme ? Sur sa mort ? Je ne l'ai pas encore mais... Je peux l'obtenir.
    [Aloriel] - Vous feriez cela?
    [Zelgius] -Je... J'avais déjà dans l'intention d'enquêter là dessus. A présent, je me sens plus libre de faire ainsi. Je te dirai ce que je découvre.
    [Aloriel] - Merci infiniment Monsieur. Et... concernant Len?
    [Zelgius] - Il faut le tirer de là, mais il doit s'assagir... Sinon il n'acceptera jamais de s'opposer à Azael.
    [Aloriel] - Il ne voit en Azael que comme un moyen d'accéder à un pouvoir suffisamment grand pour pouvoir s'opposer à vous. Le plus dur sera de lui ouvrir les yeux sur les circonstances de la mort de sa mère
    [Zelgius] -Nous sommes d'accord. Aloriel. J'ai besoin de savoir ce que tu sais de ce qui agite actuellement la cité. Une rébellion se prépare n'est-ce pas?
    [Aloriel] - Oui... J'ai beaucoup trainé dans les bas quartiers depuis que toute cette histoire a commencé, et ce que j'y ait trouvé n'est pas bon. De plus en plus de citoyens normaux ont tenté de m'attaquer. Un autre que moi aurait pu les blesser et ainsi leur donner des raisons de continuer leurs attaques
    [Zelgius] -Tu as bien agi. J'ai envoyé Hirohito découvrir ce qui se trame. Si nous connaissons leurs motivations, peut-être éviterons nous la bataille. Mais si elle survenait. Me soutiendrais-tu?
    [Aloriel] - Bien sûr. Je ne vous laisserais pas tranquille aussi facilement. Si quelqu'un s'oppose à vous, qui ou quoi qu'il soit, je serais contre lui.

    Un sourire s'afficha sur le visage de Zelgius.

    [Zelgius] - Merci.

    Un soupir naquit des lèvres d'Aloriel.

    [Aloriel] - Et dire qu'il m'est arrivé de me plaindre d'un manque d'activité...
    [Zelgius] - Hahahaha !! Pas moi ! Aloriel, malgré l'augmentation de la charge de travail que je te demande, je ne te donnerai pas d'augmentation de salaire.
    [Aloriel] - Ha! La bonne blague! Vous pensez réellement que c'est le salaire qui me retient?
    [Zelgius] - Bien sur ! vous ne serez pas mieux payé ailleurs qu'à TB !
    [Aloriel] - Et qui a dit que ça m'intéresse d'être bien payé?

    Les deux mystiques éclatèrent de rire, ce qui mit fin à leur discussion. Quelques minutes plus tard, ils quittèrent l'infirmerie, et Aloriel retourna dans sa chambre, avide des lectures du journal de son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ny-2067.forumacif.fr
 
Entrainement de haut niveau [Ecrit à quatre mains avec Zelgius]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gautier Hoffmann - "Je suis un sociopathe de haut niveau, faudrait vous renseigner" (Sherlock)
» Sourires "à quatre mains"
» Dessins de Kana, ou plutot les Horreurs de Kana...
» Est-ce que c'est ici qu'on peut acheter de jolies mains avec du vernis ? Ah bah non ≠ Jézabel
» Entrainement lvl 40+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TB - Thélème :: TB-Mystique :: Terrain d'exercices-
Sauter vers: