Forum JdR contemporain de magie, deux mondes, deux facettes du RP!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *Conférence [PV Rebecca!]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hirohito Kumasa
Sous-directeur de TB-Thélème
avatar

Messages : 52
Origine : Osaka?
Amour : Non vraiment, c'est inintéressant.
Age : 29

MessageSujet: *Conférence [PV Rebecca!]   Dim 22 Aoû - 17:42

Aujourd'hui, à la taverne Soran, c'est un évènement important. Plusieurs placardés au nom d'un illustre inconnu prônent la neutralité auprès des Mystiques. Invitant les rebelles à assister au discours. Cet illustre inconnu affiche le nom improbable de "Haijin Kamijo".

La foule est rassemblée devant ce qu'on pourrait appeler une scène de fortune, un micro a été mis à la disposition du conférencier. Les gens n'ont pas l'air très intéressés, ils seraient même plutôt hostiles et patibulaires, mais ce n'est pas ce qui intéresse notre homme. Concentré, confiant, ses petites fiches fourrées dans la poche intérieure de son grand manteau brun, il se prépare en attendant que d'autres gens viennent s'asseoir en face de lui. Malheureusement, il n'y en aura pas plus. Plusieurs badauds sont accoudés au bar, et lui lancent des sifflements hostiles. Il tape sur le micro qui lui a été mis à disposition, fait ses test, ça grésille un peu, mais ça ira.

Il inspire un bon coup, et commence à palabrer. Il sait que ce n'est pas le meilleur moyen de s'attirer la sympathie du groupe de rebelles qu'il doit coûte que coûte infiltrer, mais il préfère s'assurer des réactions de ces gens. S'ils sont du genre à mettre à mort les défendeurs des Mystiques, plus aucun dialogue n'est possible, et ils veulent dominer le monde. Au contraire, si, quelque part au fond de leurs têtes pleines de problèmes en tous genres ils arrivent à percer l'éventualité de la bienveillance des Mystiques, alors on pourra faire quelque chose.


" Mes bien chers frères, et soeurs, je vous remercie d'être présents en ce jour..."

Deux ou trois applaudissements. L'homme pense qu'il a eu de meilleurs publics dans sa vie.

" Si je vous réunis ici, c'est pour vous expliquer que les Mystiques ne sont pas nos ennemis. Je suis, comme vous, un citoyen de Tsirojas Balzen, et je puis vous assurer qu'ils ont toujours voulu nous aider. "
Murmures, rumeur, mouvement de désapprobation.

" J'ai eu l'honneur de rencontrer M. Asmodée en personne, et de lui poser quelques questions, celles, que, bien sûr, nous nous sommes tous posées, après cette attaque affreuse! "
Une tomate pourrie lancée du fond du bar, esquivée avec justesse. "Tu mens!" lui rétorque-t-on! Mais il ne perd pas son sang-froid pour autant.

" Tout d'abord, c'est lui qui est à l'origine de l'éradication de tous les monstres. S'il n'a pas pu agir avant, c'est parce qu'il était occupé à tenter une négociation avec le meneur de l'attaque, à savoir le dénommé Azaël. "
Rumeur continue: la diplomatie n'est pas le fort des gens qui assistent à cette espèce de blague organisée. Il n'est bien sûr pas pris au sérieux, mais ce n'est pas pour le déstabiliser. Il a savamment organisé son monologue, et sait qu'il emmènera les gens à réfléchir, de toutes façons.

" Les autres Mystiques, vous le savez certainement, étaient occupés à se battre, et ont eu beaucoup de pertes, tout comme nous. Les ennemis ont pris l'avantage, à cause de leur supériorité en nombre. "

" Maintenant, où sont les Mystiques, vous demandez-vous. Eh bien, ils sont au courant du mouvement rebelle récemment créé, et évitent de se montrer pour éviter d'avoir à se battre. Comme vous le savez, leurs pouvoirs sont de toutes manières plus forts que nos fourches, et, pour les mieux dotés, nos fusils. "

" La guerre contre les Mystiques est une entreprise ardue, il faut que vous sachiez qu'ils ne veulent absolument pas cela. Dans l'ombre, ils continuent de reconstruire, et affichent une aide généreuse à ceux qui croient encore en eux. Déjà quelques quartiers ont été remis en état grâce à leur soutien."
Des hommes crient, s'énervent, le traitent de menteur, de sympathisant, il sent l'heure de battre en retraite arriver. Plusieurs fruits pourris fusent et éclaboussent son manteau. Peut-être s'y est-il pris trop tôt. Cependant, il ne perd pas son assurance. Le gérant du bar, lui, commence à se sentir mal-à-l'aise. Aurait-il dû laisser ce gars exprimer son opinion? De toutes façons, il est trop tard, s'il doit se faire contrarier, tant pis pour lui.

" Voilà ce qui est ressorti de mon entretien avec M. Asmodée. Si quelqu'un a une question ou une objection intelligente, qu'il me le fasse savoir! "

" Oui, mademoiselle? "
Il a repéré une main se lever au milieu de sa cohue, sa propriétaire est brune et a l'air d'être âgée d'une vingtaine d'années à peu près.

Il n'a cependant pas remarqué le jeune femme au chapeau qui l'observe du fond de l'établissement depuis le début, avec un air figé.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebecca
Hybride
avatar

Messages : 4

MessageSujet: Re: *Conférence [PV Rebecca!]   Mer 25 Aoû - 15:21

Rebecca écoutait patiemment l'homme. Un sirop à la pêche dans la main, elle sirotait doucement cette douce boisson sucrée quand l'homme commence enfin à parler. Elle applaudit, non sans une certaine ironie, l'homme qui commence à parler... Puis elle écoute. Elle ne fait que ça. Ecouter... Elle se concentre sur chacun de ses mots... L'homme commençait assez mal son discours... Les rumeurs fusaient de par et d'autre.

C'était parfait.

Puis... Vint le moment de la tomate pourrie. Rebecca esquive un petit rire discret. Cet homme était très amusant. Par contre, il ne semblait pas mentir... Après tout, elle aussi avait pu avec simplicité rencontrer Zelgius... Par contre, le mot honneur était mal choisit ? Ce type devait être un fanatique de Mr. Asmodée, une sorte de groupie en folie quoi... Etrange.

Oh ! Cet homme rentre enfin dans le vif du sujet. Alors ce serait Zelgius qui a éliminé tous ces monstres ? Sa puissance apparente fit naître de sombres pensées chez la jeune femme... Et zut, pourquoi c'était si dur ? Quoi qu'il en soit cet homme n'était pas très apprécié... Zelgius aurait ouvert des négociations ? Avec des monstres ? Ils avaient un problème, il fallait le régler en éliminant ce problème.

Puis un mot : "fourches" Rebecca se retient de ne pas lui sauter au cou ! Ils sont bien plus que de petits paysans armés de fourches ! Bien plus ! Ils allaient le payer ! Ils allaient payer pour tout ce qu'ils avaient fait ! Tout ! Les rebelles proposeront une solution pacifique... Une solution simple et efficace. Ensuite, ils se défendraient... Et s'il le faut, lèveront haut l'étendard de l'égalité.

Les mots de l'homme fusent, en même temps que les fruits et légumes. A chaque impact, Rebecca sourit un peu, s'amusant du spectacle. Cet homme était assez intéressant, il ne perdait pas son sang froid au moins... Des questions ? Oui... Des questions...

Rebecca lève une main, puis, alors qu'il l'interpelle... Elle se lève. Le Chaos s'apaise... Les hommes ont hâte de voir cette jeune femme bouger... Les femmes veulent savoir ce que cette petite gamine à a dire... Ils ne vont pas être déçus.

- Mr Kamijo ? C'est ça ? Laissez-moi d'abord-vous féliciter pour ce beau discours...

Le ton ironique qu'elle affiche et le timbre de sa voix ont suffit à faire taire les derniers pépiements... Elle regarde ensuite l'homme... Avec son étrange chevelure bleutée.

- Etes-vous sûr d'avoir été présent lors de cette attaque ? Parce que si oui, vous auriez pu voir qu'il n'y avait pas que des monstres... Mais aussi des mystiques ! Oui ! Ils étaient là, avec leur faux sourire plein d'espoir, à nous charmer, nous dire qu'ils nous protègeront pour ensuite nous infliger les pires douleurs !

La salle recommença à chuchoter... Rebecca reprend, d'une voix assurée et avec des yeux de braises :

- Savez-vous ce que ça fait d'avoir la peau brûlée, d'avoir ressentit le feu sur tout votre corps pendant des jours ? Tout ça à cause de qui ?! A cause des mystiques ! J'ai été guérie c'est vrai... Par votre si grand Mr. Asmodée... J'ai pu moi aussi le rencontrer. Charmant.

Elle avait crachée le dernier mot, comme s'il s'agissait d'un fruit infect.

- Mais au fond, je me dis que si des mystiques ont pu me faire ça, alors TOUT les mystiques peuvent le faire. Comme vous l'avez si bien dit Mr. Kamijo... Nous ne sommes rien pour eux ! Rien ! Juste des insectes qu'ils peuvent prendre plaisirs à piétiner quand ils le souhaitent...

La salle s'emporte dans un brouhaha du tonnerre, certains commencèrent même à hurler avec indignation... Rebecca laissa couler quelques secondes avant de commencer à se déplacer avec une lenteur calculée :

- Ils pensent qu'ils peuvent tout faire... Qu'ils ont tous les droits. Et j'en ai la preuve ! Regardez citoyens ! Regardez ! -Elle brandit un symbole de mystique, récupéré on ne sait comment- Cette pièce, vous l'avez tous vu. Ce médaillon qui leur permet d'avoir tous les droits ! De tout prendre sans payer ! Qui sont-ils pour nous voler hein ? Qui ?! Moi je vais vous répondre mais bon citoyens... Je vais vous répondre ! Ce sont des gens qui ont eu la chance de naître avec des pouvoirs ! Ils obtiennent leur statut de naissance mes frères ! De naissance ! Sans avoir à travailler ni même à se faire respecter ! Parce qu'ils sont nés, ils ont tous les droits sur nous ! Voilà la vérité mes frères, voilà la triste vérité...

La salle s'agite de plus en plus, même le patron du bar se laisse prendre... La demoiselle s'assit sur une table, avec la grâce d'un chat :

- Du calme mes frères et mes sœurs, du calme. Après tout, ce bon monsieur Kamijo à sûrement reçus de l'aide d'un mystique. C'est vrai qu'ils nous en emportent... C'est vrai. Mais nous devons-nous poser une question... Une simple question. Pourquoi font-ils cela ? Pourquoi ? Ils nous traitent comme du simple bétail mes frères. Sans nous, la cité ne tiendrait pas ! Sans nous, qui les nourrirait ? Qui leur offrirait du pain ? Tout ça parce qu'ils sont soit disant "supérieur à nous" mais c'est faux ! C'est faux ! Nous ne voulons pas de leur pitié ! Nous nous débrouilleront sans eux !

Elle jette un regard sur la salle, les esprits s'échauffaient...

-Parlons-en de leurs pouvoirs ! Mes frères ! Souvenez-vous quand vous aviez faim et froid... Souvenez-vous la peur de ne pas pouvoir nourrir vos fils et vos filles... Vous avez toujours dû vous battre pour survivre alors qu'eux -elle jeta son bras dans une direction invisible, pointant avec une étonnante précision Tb-Mystique- Alors qu'eux peuvent réchauffer le monde entier et faire pousser une foret de légumes en seulement quelques secondes...

Certaines chaises volèrent, les hommes se levaient, les femmes se disputaient... Tout cela était vrai.

-Mes frères ! Mes sœurs ! Nous ne nous laisserons pas faire ! Non ! Nous allons leur montrer la puissance du peuple ! Libérons-nous de l'oppression des mystiques ! Libérons-nous de leur toute puissance ! Mes frères ! Battons-nous pour notre liberté !

Alors que les hommes et les femmes quittèrent la salle dans un grand fracas, alors que tous les esprits pouvaient être comparés à des volcans... Rebecca se tourna vers Haijin et lui adressa... Un sourire aussi lumineux qu'un soleil d'été...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirohito Kumasa
Sous-directeur de TB-Thélème
avatar

Messages : 52
Origine : Osaka?
Amour : Non vraiment, c'est inintéressant.
Age : 29

MessageSujet: Re: *Conférence [PV Rebecca!]   Jeu 26 Aoû - 20:42

Doucement mais sûrement, la situation m'échappait... Cette gamine avait plus de charisme que moi. Elle était jolie et semblait représenter une bonne partie de l'opinion publique, du public qui se trouvait devant moi. Qui étais-je pour défendre les mystiques, à leurs yeux? Aux miens, je n'étais qu'un autre Mystique cherchant à trouver contenance, quelqu'un qui n'avait jamais souffert de leurs misères. Mais j'avais eu les miennes propres! J'étais dans l'incapacité de montrer avec mon expérience personnelle que les Mystiques pouvaient mener une vie sans en jouir pleinement, je devais trouver un autre stratagème... Vite, avant que cette gamine ne me démasque... Elle m'était très dangereuse.

- Ne partez pas! Cette jeune femme est aussi jeune que cette ville est vieille, elle ne sait absolument pas d'où nous vient cet équilibre brisé... Relisez vos cours d'histoire, consultez vos aïeux: jusqu'à l'attaque de Mystiques malveillants, cette cité n'a toujours été que le berceau de l'alliance entre les Mystiques et nous... Depuis sa création, aucun évènement d'envergure n'avait troublé l'ordre, et, au lieu de respecter ceux qui se sont battus pour nous, vous les confondez avec ceux qui ont causé notre perte. C'est un grave manque de distinction, et un non-respect de ceux qui sont tombés! Comme je le disais, eux aussi ont eu leurs pertes, nos ennemis ont aussi détruit leurs familles... Quand à nos récoltes... Oui, je suppose qu'il est dans leur pouvoir de nous aider. Ils ne peuvent pas décemment nous laisser mourir de faim. Nous ne sommes pas du bétail pour eux. Si nous partions d'ici, ils formeraient tout le corps que nous constituons: marchands, enseignants, même les hautes fonctions. Opprimmés nous sommes, mais notre courroux n'est pas dirigé contre les bonnes personnes! Pourquoi donc ne cherchez-vous pas à entrer en contact avec ces Mystiques qui ont combattu les clans d'Azaël?

Mon regard se reidrigea vers celui de la jeune fille. Il était absolument opposé à son sourire, ce paradoxe me fit fléchir mon dialogue en son sens. C'était elle qui avait été traumatisée, c'était elle qui devait apprendre à différencer les mauvais des bons. Les autres s'étaient calmés, du moins pour l'instant. Bien que j'ai perdu les deux tiers de mon auditoire.

- Vous... Votre expérience personnelle est d'une violence extrême, et cela me révolte contre ceux qui vous ont fait ça... Mais vous vous trompez. Les gens qui vivent ici ne sont pas comme ça. Avant l'attaque, je vivais ici, moi aussi... Les Mystiques que j'ai croisés se sont toujours montrés courtois, agréables, prêts à donner un coup de main...

Et c'était l'heure du bobard. Passerait? Passerait pas?

- Pour ma part, eh bien, les Mystiques ont sauvé mes terres, après un hiver rude que nous avons connu il y a de ça dix ans... Et en quelques secondes. Nous ne sommes pas du bétail pour eux, ils sont prêts à nous aider. Qui a déjà surpassé sa fierté pour se lancer dans une demande d'aide? Hein? Je suis absolument certain que vous êtes rares, espèces de braves gens pleins de principes et de préjugés. Voilà, la preuve!

Deux ou trois mains venaient de se lever.

- Et, l'aide a-t-elle été refusée?
Les moues se firent négatives, jusqu'à ce que retentisse un cri. Une grosse femme dans la foule voulait, à l'évidence, semer le grabuge, comme si ce n'était pas assez!

- Ces enflures, ces crevures, ces déchets, ont refusé de me ressuciter mon fils! Mon pauvre fils, mort alors qu'il faisait son travail... Oh, je lui avais conseillé de ne pas travailler aux côtés de ces fous... Il était occuppé à laver les vitres des locaux de l'école de magie, quand le sortilège si puissant qui était censé le retenir lâcha...

Effectivement, je me souvenais de ce pauvre laveur de carreaux... Nous lui avions accordé l'emploi car il n'avait pas d'autre option, et personne d'autre n'avait besoin de lui... La tâche, archaïque pour nous, lui avait été confiée en désespoir de cause, et nous lui versions le salaire approprié. Malheureusement, celui qui avait placé le rituel lui permettant de le tenir en l'air avait, par distraction, mal réglé la durée, occasionnant une chute fatale. Pendant un moment, je ne sus plus quoi dire. Comment justifier que je sache pertinemment que la résurrection était une chose très difficilie, maniée à très haut niveau, et n'amenant pas de résultats probants dans 80% des cas? Ce bref moment de silence leva le dernier voile de l'indifférence. Les disputes cessèrent, les verres se vidèrent, les "viens on s'en va" retentirent. Décidément, ma position ne me permettait pas de défendre qui que ce soit. Un Mystique avocat attirait la haine, un citoyen, lui, était pris pour fou. Pourtant, j'étais sûr que plein de gens étaient encore de mon avis. Mais l'attaque les avait trop destabilisés.

Seuls la jeune fille au chapeau et les habitués du coin restèrent. Le tavernier me regardait avec aussi peu d'estime que n'importe qui d'autre. C'était un flop. Grâcieusement, je descendis de la scène, affichant un sourire morose. Je me dirigeai vers la jeune fille aux cheveux bruns. Elle était contente de son petit effet. Grâce à elle, les Mystiques perdaient encore des sympathisants. Ces gens ne comprenaient donc rien, combien la perte avait été énorme, combien les moyens mis en place avaent consommé d'énergie, combien il avait été dur de combattre pour ne pas être rayé de la carte.

Je m'inclinai docilment devant elle.

- Vous avez gagné, vous êtes contente? Les gens d'aujourd'hui préfèrent se laisser berner par le grandiose que par la raison. C'est déroutant, très chère, déroutant. J'aimerais parler comme vous.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *Conférence [PV Rebecca!]   

Revenir en haut Aller en bas
 
*Conférence [PV Rebecca!]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rebecca] Un mail et une Visite
» Marionnettiste, je veux des ficelles à mon destin ! | Rebecca
» Biographie de Rebecca Chambers
» (F) Rebecca Mader - Sorcière
» Défi pour un sourire ... {Ferdinand & Rebecca }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TB - Thélème :: Tsirojas Balzen :: Taverne Soran-
Sauter vers: