Forum JdR contemporain de magie, deux mondes, deux facettes du RP!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Seul, je ne suis pas de Ty

Aller en bas 
AuteurMessage
Asmodée Zelgius
Fondateur de TB
avatar

Messages : 265
Origine : Paris
Amour : Zéro, plutôt amitié :-)
Age : Euh... 30 ?

MessageSujet: Seul, je ne suis pas de Ty   Lun 20 Déc - 21:05

Le talent télépathe de Zelgius est de retour, et un ordre adressé à tous les mystiques et certains citadins blancs : "Rendez vous dans mon bureau lundi prochain, à 10 heures du matin." Une phrase en apparence commune, mais un je ne sais quoi affecte l'esprit des destinataires, comme si en prenant cet ordre à la légère, quelque chose de terrible allait avoir lieu.
Quoiqu'il en soit, ils étaient tous là à présent. Son bureau était tout juste assez grand pour tous les accueillir. Certains étaient assis sur les quelques fauteuils placés ici et là, d'autres posaient leurs fesses sur l'accoudoir, les autres se tenaient droits sur un couteux tapis, adossés à un mur en évitant de détériorer les larges tapisseries fixés à la jointure entre les murs et le plafond. C'était la première pour fois pour nombre d'entre eux de se trouver dans ce bureau, et certainement pour tout le monde de voir la porte menant à sa suite excentrique entrouverte.
"Afin d'unir les cités, et de renforcer la nôtre, il est indispensable d'aller sur place et de s'entretenir avec les dirigeants, mais seul, je ne peux pas le faire, ma voix seule n'est pas suffisante."
Quelques personnes acquiescèrent en silence. Une autre personne émit une objection avec une pointe d'inquiétude dans la voix.
- Si vous partez monsieur, et que le nombre de mystiques en ville passe à un ou deux, que va-t-il se passer si nos ennemis l'apprennent !?
- J'en suis bien conscient, et c'est pour cette raison que cela doit rester secret, que certains d'entre vous vont maintenir l'illusion que je suis encore ici, que tout le monde est encore ici à vrai dire.

Zelgius se leva de son fauteuil, et tendit la main vers Hiro.
- Voici Hirohito Kumasa, il est un disciple de cette cité et c'est lui qui va s'occuper de l'illusion. Tu sauras le gérer, n'est-ce pas ? Tu n'es pas mon sous-directeur pour rien.
Les conviés l'observèrent en silence. Zelgius, lui, observait très attentivement ses "associés", tout en écoutant leurs pensées de surface.

- Deux autres personnes vont demeurer ici. Il s'agit de Aenas et Oreel Dilwid. Je vous confie la place libre à l'hotel de ville, vous occuperez temporairement la fonction de régent de Tsirojas Balzen.
- A deux !? s'exclamèrent les deux frères à l'unisson.
- A deux. dit Zelgius, calmement.
- Euh... Très bien. murmura Oreel.
Zelgius releva les réactions de chacun, car il s'était octroyé un pouvoir qu'il ne possédait plus depuis la fondation de Tsirojas Balzen après tout.

- Le capitaine Harmeille assurera quant à lui la protection des citoyens blancs, au sein de la ville. On ne sait pas quand une nouvelle rébellion peut éclater, même si je doute qu'une chose pareille puisse de nouveau affecter Tsirojas Balzen.
Le capitaine en armure blanche s'avança et s'inclina, en prononçant "Pour la cité des mystiques".

- Voilà pour ceux qui restent ici... Quant aux autres... Il sortit de son tiroir une petite liste, lui jeta un bref coup d'oeil, puis s'adressa de nouveau à l'assemblée.
- Me suivrez-vous hors de Tsirojas Balzen ? demanda-t-il avec son sourire charmeur, presque enjôleur, une fois couplé avec le ton employé.
Aussitôt, sans laisser le temps à quiconque de protester, il continua sur sa lancée les présentations.

- Sonya Auriel, la mystique la plus puissante de Tsirojas Balzen, au yeux rouges comme la braise ardente, à la beauté frémissante !
Il entendit chez un esprit ou deux quelques remarques acerbes, comme "Elle fait frémir mon échine oui!" ou "Elle ? La braise, c'est elle ? Tu parles ! C'est ce qu'elle laisse derrière elle avec des cadavres plutôt !"
*Quelle popularité...* constata-t-il amèrement.
Heureusement, la curiosité innocente d'une jeune mystique fougueuse calma un peu la tension, grâce à cette petite question :
- Sonya Auriel, la plus puissante mystique de Tsirojas Balzen ? Serait-elle plus puissante que vous, Monsieur Parfait ?
- Qui sait ? répondit Zelgius du tac au tac, un petit sourire en coin.
Il reporta à nouveau son regard sur Sonya, et lui sourit.
- Je compte sur toi, ma chère...

- La jeune demoiselle que voici, et que vous avez déjà entendue ricaner, est elle aussi une mystique, prometteuse qui plus est puisqu'elle a saisi le principe d'utilisation de la psynergie de télékinésie en moins de deux semaines. Saluez donc mademoiselle Gwenaëlle Lysianne, sulfureuse plante de 15 ans.
- Hahaha... lâcha-t-elle en s'avançant d'un pas lourd. Elle leva la main droite simplement en pliant le coude pour saluer à son tour. Elle s'attarda un peu, comme si elle avait eu une illumination, puis retourna s'adosser, rouge comme une pivoine.

Tous avaient remarqué puis compris qu'elle avait eu le coup de foudre pour Théo... Sauf lui-même peut-être. Zelgius s'en amusa, il tendit cette fois la main vers ce dernier pour le présenter.

- Théo Tis'Ril, mon petit protégé, et qui m'a aussi protégé, vient également, bien sûr.
Il inclina la tête.

- Aloriel Eliandor, un talent qui a perdu sa femme et son fils lors de la guerre. Il était jusque là un professeur apprécié, par ses méthodes et... son physique charmeur. sourit-il à son encontre.

- James Fox, sera également de la partie, il m'assistera dans plusieurs tâches, la cartographie notamment. Il a fait ses preuves sur le terrain, et j'espère réveiller en lui la passion de la vie.

- Les derniers mystiques de ma liste sont les plus débrouillards et imaginatifs que l'on puisse trouver par ici. Péo Mei, Pavel Pardepte et Siegrid Walhen. Ils ont par ailleurs beaucoup aidé dans la reconstruction.
- Je suis prête à tout pour cette ville ! s'écria Siegrid.
- Bien sûr. fit Pavel.
- No problemo sieur Parfait ! lança Péo.
Zelgius soupira.
-Bref, voilà, j'ai fait le tour pour les mystiques, passons à ceux sans qui cette expédition n'aurait pas de sens pour la race des hommes.

- Avant cela, pouvez-vous nous expliquer pourquoi les mystiques quittent tous la ville au lieu de rester la protéger ? Une illusion ne remplace pas une protection ! fusa la désapprobation, sur un un ton mêlant inquiétude et colère. Zelgius se tourna vers cette personne. Il s'agissait de l'homme sans psynergie le plus influent de la cité. Il approchait la cinquantaine, et son regard traduisait sa sagacité et son amour pour sa ville natale. Il avait également fait partie du mouvement rebelle après le cri des remparts, ou du moins jusqu'à ce que ce mouvement se transforme en torrent de violence et de complots.
- Monsieur Niels Belson, l'homme à qui l'on doit la prospérité économique et sociale de Tsirojas Balzen. Je suis très heureux de vous avoir parmi nous. Vous voulez connaître la raison pour laquelle je fais appel à tous ces mystiques. Je pense que pour convaincre les mystiques des autres cités de nous suivre jusqu'ici, leur voix sera indispensable. En outre, seuls des mystiques peuvent chercher et trouver d'autres mystiques de manière efficace et rapide. Nous perdrons moins de temps ainsi et rentrerons plus vite à Tsirojas Balzen.
* Inutile de leur parler pour l'instant du risque de rencontrer ces dragons qui se métamophosent... *
- Entendu... Je vous aiderai, Zelgius Asmodée.

- Voici 3 citadins blancs que j'ai rencontré hier. Ils ont accepté de nous suivre et de s'engager pour Tsirojas Balzen.
Une boulangère, un forgeron et une femme ayant perdu sa ferme lors de la guerre.
- Mademoiselle Kimocho, appréciée par ses clients et ses voisins, saura attendrir le coeur des plus récalcitrants avec un simple sourire.
Zelgius célebra la beauté simple d'Elea avec un sourire et un regard doux.
- Le forgeron le plus célèbre de la cité qui nous fournit toujours les plus parfaites créations quelque soit la demande, je remercie Berteron de se joindre à nous.
- T'peuh compterrr surr moi, mon p'tit Zêleuh-jiusse !
Ainsi résonna la voix d'un géant dans le bureau de Zelgius.
- Enfin, celle qui a tout perdu sauf l'espoir,
- Mademoiselle Via June, reprit-elle, je ferai de mon mieux pour vous aider dans vôtre tâche monseigneur Zelgius.
Et elle s'inclina en tenant les deux bouts de sa jupe. Sa beauté triste coupa le souffle à quelques coeurs volatiles.
- Merci, lady June... répondit-il, un peu désabusé par le "monseigneur" qu'elle prononçait pourtant avec tant de sincérité.

- Avant de continuer, veuillez arrêter de m'appeler monseigneur ou monsieur Parfait...
- Pourquoi ? On peut pas dire ce qu'on veut maintenant ? Tu vas nous dire comment nous habiller, comment être citadin blanc ? Tu veux nous empêcher de respirer ? Je... J'etouffe déjà...Argh...
Voilà la réaction excessive d'un grand joueur enfin détendu. Zelgius se ficha la main dans la figure, excédé par le vieux fou qui devenait bleu. Les jumeaux régents le relevèrent. L'homme à l'air loufoque approchait les 80 ans, et pourtant affichait une forme sans égale.
- Les talents et l'expérience de monsieur Valda en tant de matières nous est indispensable. Merci de venir avec nous. termina-t-il dans un souffle exaspéré.
- Pas de problème, nyoho, appelez moi Ludwig Von Tartiflette ! J'ai toujours été un grand timide vous savez.
- Il change de nom tous les jours... soupira Niels Belson.

Zelgius recouvra ses esprit en respirant profondément.

- Cette union est libre, je pourrais vous obliger à répondre à un serment, mais ces méthodes ne m'interessent pas. Je souhaite prouver que les hommes libres peuvent oeuvrer ensemble pour leur futur. Nous sommes 15. Dorénavant...
Il inspira.
- Nous serons les 15 ****************** annonça-t-il avec un grand sourire plein de fierté.

Il tendit des pierres de Go gravées du nouvel emblème de Tsirojas Balzen. Un arbre déployant ses feuilles sur une face blanche, un dragon menaçant de l'autre, noire. Les mystiques avaient sur leur petite pierre une étoile gravée en plus dans la gueule du dragon, les autres pouvaient voir un sol détaillé à la base de l'arbre, dont une grande feuille abimée qui mourrait à son pied.

- Je vous attends en bas dans 15 minutes, le temps de vous procurer le strict nécessaire.
- Je n'aurai jamais le temps de rentrer chez moi prendre ce qu'il me faut !!!
- Personne ne rentre chez soi. Toutes vos affaires doivent demeurer ici, sinon l'illusion n'aura pas de sens. Vous allez passer un peu de temps avec Hiro, l'un après l'autre, pour qu'il puisse réaliser une illusion digne de ce nom, à l'infirmerie vous trouverez le nécessaire pour le voyage. A tout de suite.

Hiro s'installa sur le fauteuil de Zelgius et passa un rapide entretien avec les concernés qui s'installaient l'un après l'autre dans le fauteuil devant lui. Ceux dont le nom commençait par une lettre éloignée de A filaient déjà à l'infirmerie. Zelgius, lui, entra dans sa suite et referma la porte derrière lui, à clé, et prit quelques affaires, un sac en bandoulière, il s'arrosa la figure d'eau fraiche et se téléporta dans le hall d'entrée, vide, ou plutôt, vidé. Il s'affala sur un canapé et joua avec la petite pièce gravée en la faisant tournoyer et voyager entre ses doigts.

A mesure que ses associés venaient, il débutait une discussion avec eux, en évitant toujours le sujet qui les concernait tous. Il l'aborderait une fois que tous seraient ici.
Vint enfin ce moment.
- Formez une chaine en vous prenant la main, ça me facilitera la tâche.
Zelgius tendit les mains à son tour, et on les lui prit.
- Nous nous rendons d'abord à Glorin, la cité fortifiée de l'autre côté des montagnes. Pour ceux qui y sont déjà allés, pensez y fort, les autres, faites le vide dans votre esprit.
Zelgius se concentra à son tour, et ce, en gardant les yeux ouverts pour bien voir les gens qui allaient le suivre dans ce voyage instantané.

_________________
Je suis un gentil Admin voyons, n'ai pas peur Invité... Il n'y a pas de raison... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.forumactif.com
James Fox
Disciple mystique
avatar

Messages : 56

MessageSujet: Re: Seul, je ne suis pas de Ty   Mer 29 Déc - 19:20

James était de retour, et ça se savait très vite. Les rues étaient désertes et les seuls bruits qu'on entendaient sont ceux des corbeaux et de ses coups. James avait moins d'adversaires que juste après
l'attaque, comme la dirigeante de la rébellion était maintenant morte depuis quelques temps, mais James avait quand même des fils haineux de se qu'il avait fait à leurs père, oncle, petit frère, grand frère ect ect ...
Contrairement à ses adversaires, James ne se battait plus par rage, mais par plaisir. L'envie de combat et de sang s'étaient accentuées depuis le rituel et aussi par le sentiment de puissance que lui
procurait son tatouage. Grâce à celui-ci, il pouvait distorde l'espace sur de courtes distances, mais il amplifiait de manière surprenante aussi sa maitrise de la psynergie de l'air.
Les combats se terminaient toujours aussi rapidement mais il y avait moins de morts. Malgré son désir de carnage, James ne tuait plus. D'une pour ne pas à avoir à subir des répressions de la part de Zelgius et de deux, pour respecter la première règle des duels. " Lors du premier duel, il ne faut pas achever son adversaire pour lui laisser pouvoir prendre sa revanche. " Voilà ce que répétait son maitre en chez les nomades, et c'est aussi grâce à cette règle que James était toujours de ce monde. Depuis son retour, James avait retrouvé foi en les croyances des tribus nomades, il répétait perpétuellement ses exercices d'assouplissements de l'esprit, mais aussi les rituels de la Vie quotidienne.

Lorsque le dernier combattant fut maitriser et hors d'état de poursuivre le combat, James répéta pour une nouvelle fois son don et le droit qu'il accordait à la troupe.

-Vous pouvez me haïr de tout votre être, cracher sur les tombes de mes ancêtres, mais la prochaine fois que je vous vois devant moi, ça sera pour me tuer une une bonne fois pour toutes. Je ne serais pas aussi indulgent la prochaine fois.


Il leur tourna le dos et continua sa marche avant de s'envoler pour atterrir sur le toit d'une maison fraichement rénovée. Un esprit se faufila dans sa conscience et une voix retentit d'une note grave.

-Rendez vous dans mon bureau lundi prochain, à 10 heures du matin.

Et puis l'esprit se retira, Zelgius leurs donnait rendez-vous pour le lendemain, c'est bizarre. James profita du reste de la journée pour revisiter la ville reconstruite et trouver un armurier digne de ce nom. Le store du maitre d'arme Welguis était toujours debout et avait reprit du service depuis l'attaque, James y changea son Arakaï contre un nouveau encore luisant de graisse protectrice ainsi qu'une protection légère en cuivre pour le torse, et le tout pour une petite centaine de pièce.

Après une nuit à la belle étoile, James arriva à l'heure pour la convocation. Il se posta à la fenestre derrière le bureau du directeur. Tout le gratin de Tsirojas Balzen était présent ainsi que tous les mystiques opérationnel. Zelgius commença son discours, expliquant ainsi comment il allait partir de la ville afin de convaincre les autres citées de nous aidés. Le directeur sortit une liste et cita les noms.

- Sonya Auriel, la mystique la plus puissante de Tsirojas Balzen, au yeux rouges comme la braise ardente, à la beauté frémissante !

James plaça sa main gauche sur la pliure de son code droit et leva le tout avec une certaine hostilité ( pas besoin d'un dessin vous avez compris.). L'assemblée poussa de léger gloussement, tout le monde l'avait vu sauf le directeur comme il était placé dans son dos.

- La jeune demoiselle que voici, et que vous avez déjà entendue ricaner, est elle aussi une mystique, prometteuse qui plus est puisqu'elle a saisi le principe d'utilisation de la psynergie de télékinésie en moins de deux semaines. Saluez donc mademoiselle Gwenaëlle Lysianne, sulfureuse plante de 15 ans.


La tête de James se décomposa, comment un balais ambulant allait il pouvoir servir à quelque chose ?

- Théo Tis'Ril, mon petit protégé, et qui m'a aussi protégé, vient également, bien sûr.

- On t'as payé combien pour dire ça ??

La réplique de James ne se voulait pas méchant envers Théo mais envers Zelguis. Celui-ci ne rétorqua pas et continua tranquillement.

- Aloriel Eliandor, un talent qui a perdu sa femme et son fils lors de la guerre. Il était jusque là un professeur apprécié, par ses méthodes et... son physique charmeur.

-Pauvre chou ...

Alors là par contre, ça se voulait méchant envers les deux et l'assemblée ne riait plus, mais le fixait avec des yeux noirs et une envie de l'étriper. Lui aussi il avait perdu son cœur à la guerre et personne n'était venu pleurer pour lui, et ce type qui se dit professeur l'avait envoyé boulé quand James avait voulu l'aider à l'enterrement qu'il avait aidé à organiser, donc cette agression était parfaitement justifiée.

- James Fox, sera également de la partie, il m'assistera dans plusieurs tâches, la cartographie notamment. Il a fait ses preuves sur le terrain, et j'espère réveiller en lui la passion de la vie.

James tendit son bras et leva bien haut son majeur et tendit son pouce ( là non plus pas de dessin).

-Fuck off and kiss my ass. Understood ?

Clair net et précis enfin, pas pour tout le monde. Et comme d'habitude, il fit paraitre qu'il n'avait rien entendus. Il présenta trois citoyens qui sont là pour se faire entendre contrairement aux mystiques qui sont là pour l'image de TB sur place, où pour faire les gardes du corps, des trucs passionnants quoi.... Il donna un nouveau rendez vous dans le hall pour le départ. James passa la fenestre et rejoignit le hall après avoir crapahuter sur le mur de la tour, là il suivit les instruction de Zelgius afin de voyager sans se déplacer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Seul, je ne suis pas de Ty
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je suis seul,mais pas pour longtemps
» PHEONIX ☼ Je suis à l'entour de toi peut importe ce que tu crois ☼ terminer
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Seul et perdu...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TB - Thélème :: TB-Mystique :: Bureau des professeurs :: Suite de Zelgius Asmodée-
Sauter vers: