Forum JdR contemporain de magie, deux mondes, deux facettes du RP!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toi et Moi... Nous? [Sonya & Aloriel]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sonya Auriel/Isil Abrahel
+Vampire+
avatar

Messages : 124
Origine : Montagnes Yahmas / Inconnu
Amour : - / -
Age : 21 ans / 32 ans ?

MessageSujet: Toi et Moi... Nous? [Sonya & Aloriel]   Ven 20 Aoû - 21:46

    Seul dans sa salle de classe, Aloriel essaye de se remettre. La perte de Maya est encore bien ancrée dans sa mémoire, et rien ne lui permet de reprendre goût à la vie. Seules les lectures du journal de son fils réussissent à le sortir un peu de son quotidien miséreux. Assis sur son bureau, il repense à la dernière fois que Maya est venue le trouver ici. Ils s'étaient disputé, et avaient finit par en venir aux mains. Après avoir battu Celsius en duel singulier, il avait retrouvé la belle directrice pour se faire pardonner. Il n'était pas revenu ici depuis, ayant préféré donner ses cours en extérieur. Mais finalement, revenir ici n'était pas si dur. Et puis, c'était pour la bonne cause s'il se trouvait là. Oui, il faisait bien d'être ici. Derrière ses lunettes jaunes, ses yeux s'ouvrirent. Elle arrivait. Son esprit était reconnaissable entre mille. C'était bien elle qui se tenait de l'autre côté de la porte.

    Hésitante, elle n'ose pas entrer. A-t-elle bien fait d'accepter un rendez-vous de la part du professeur Eliandor, si peu de temps après la disparition des êtres qui leur était chers à tous les deux? Sonya n'en était plus tout à fait sûre. Mais bon, il devait déjà savoir qu'elle était là, alors il était trop tard pour faire marche arrière. Elle prit son courage à deux mains et ouvrit lentement la porte. Elle était dans un état proche d'un état normal aujourd'hui, il fallait qu'elle en profite. D'ailleurs, qui mieux que lui comprendrait ses sentiments? Personne, c'était certain. Elle afficha un petit sourire et s'approcha du beaux blond. On racontait beaucoup de choses sur eux depuis les morts de Maya et Kisaragi. A tort ou à raison? Nous verrons bien. Il se leva pour l'accueillir, et s'inclina légèrement devant elle.

    " Bonsoir, Aloriel.
    - Bonsoir... Sonya...
    - J'ai eu peur que tu ne viennes pas. Je me demandais même si cette invitation venait bien de toi.
    - Je suis ravi que tu l'aie accepté. J'avais envie de te voir.
    - Ah oui?
    - Oui, vraiment."

    Elle s'approcha du bureau, et entrepris d'en faire le tour.

    " Comment fais-tu pour aller de l'avant? Ne pas sombrer dans... Dans quoi sombrent les humains d'ailleurs? L'alcool c'est ça?

    Un petit ricanement échappa à Aloriel. Le premier depuis bien longtemps.

    " C'est cela même, l'alcool. Pour tout te dire, j'y ait pensé bien des fois. Mais ce n'est pas ce que je ferais de mieux. J'ai mauvais caractère lorsque je bois trop souvent.
    - Très drôle... Je t'admire tu sais. Même si je pouvais me contrôler, je ne crois pas que j'agirais autrement. C'est tellement bon, d'oublier.
    - Si tu pouvais te contrôler? Que veux-tu dire?
    - J'hésitais encore à venir il y a une heure. Je ne savais pas si je garderais le contrôle en te voyant. Mais... Ton odeur me rappelle celle de Kisaragi, alors elle m'apaise. Tu es le premier, avec Zelgius, qui ne me fait pas envie.
    - J'en suis ravi. Viens avec moi.
    - Où ça?
    - Tu verras. Viens."

    Il lui tendit une main qu'elle accepta sans réfléchir. La guidant hors de la salle de classe, Aloriel prend les commandes. Une fois n'est pas coutume, Sonya accepte de se laisser faire sans râler. Même lorsqu'il lui demande de mettre une cape et de se bander les yeux, elle accepte sans rien dire. Il l'entraine alors dans les jardins de Tsirojas Balzen. Détruits lors de l'attaque d'Azael, ils ont depuis été remis en état. Leur réouverture est prévue le mois prochain. Mais grâce à son investissement, Aloriel possède l'autorisation de s'y rendre. Officiellement, ils seront là pour veiller à la bonne remise en place de la fontaine centrale. Il ne laisse Sonya découvrir l'endroit qu'une fois qu'il est certain que plus personne n'est là. Son regard se durcit alors qu'il se retourne vers Sonya.

    "Aloriel... Qu'y-a-t-il?
    - Tu aimes cet endroit n'est-ce pas?
    - Oui, mais...
    - J'en était sûr. Et tu sais pourquoi? Maya adorait cet endroit. La femme que tu as vidé de son sang, c'était là que nous aimions sortir en ville.
    - Aloriel...
    - Cette fontaine que tu vois là, nous avons passé des heures à la contempler, des heures, elle et moi!
    - Aloriel je...
    - Et ce n'est pas tout! Tu vois cet arbre là bas, c'est là que je devais la demander en mariage! Si tu l'avais sauvée au lieu de l'achever, c'est avec elle que je serais en ce moment! Avec elle...?!
    - Arrêtes!"

    Tremblant de la tête aux pieds, Sonya se sent mal. Très mal. Si elle avait été humaine elle serait en train de pleurer.

    " Je n'ai pas tué Maya! Elle était déjà morte!

    - Pourquoi avoir bu son sang alors? J'ai entendu dire que les morts n'ont pas d'odeur! Pourquoi?!
    - Je n'en sais rien! Est-ce que je te demandes pourquoi tu respires?
    - Maya...
    - Aloriel, je sais ce que tu ressens, mais venger Maya ne changera rien. Si nous nous battons, je vais sans doutes perdre le contrôle, et Len se retrouvera orphelin de mère et de père.
    - Ne me parle pas de Len! Tu ne sais rien sur lui!
    - Alors pourquoi m'avoir fait venir ici?!
    - Je... Je ne sais pas... J'espérais avoir des réponses. Savoir comment est morte celle que j'aimais.
    - Je l'ignores. Et je suis désolé de t'avoir blessé. Je m'en vais, si tu n'y vois pas d'inconvénient."

    Alors qu'elle se retourne et va pour quitter le parc, il la rattrape et se met devant elle.

    " Attends! Je suis désolé, je...
    - Il n'y a rien à dire de plus. Tu me déteste, j'ai bien compris cela, maintenant laisse moi tranquille.
    - Sonya, non, ne dis pas ça! Nous nous entendions bien avant et...
    - Et quoi?! Tu viens de dire que j'ai tué ta femme! Un ami dirait cela à ton avis?
    - Non, et je m'en excuse."

    Il finit par réussir à arrêter la vampire.

    " Laisse moi passer.
    - Non.
    - Pousse toi où je t'écartes de force!
    - Vas-y.
    - Tss..."

    Rapidement, grâce au Golari, elle contourne Aloriel. Plus normalement, elle reprend sa marche vers la guilde.

    " Sonya!
    - Au revoir, M.Eliandor."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Toi et Moi... Nous? [Sonya & Aloriel]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TB - Thélème :: TB-Mystique :: Classes-
Sauter vers: